Le club échangiste rouvre… et les masques ne sont pas obligatoires

https://www.lalsace.fr/sante/2020/08/23/le-club-echangiste-rouvre-et-les-masques-ne-sont-pas-obligatoires

Temps de lecture : < 1 minute

En pleine pandémie, le plus grand club échangiste du Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) a rouvert ses portes après plusieurs mois de fermeture. Avec des règles sanitaires “adaptées” au lieu…

Etonnant, mais vrai : alors que l’épidémie est loin d’être derrière nous, le plus grand club échangiste du Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg) a rouvert ses portes vendredi soir, après plusieurs mois de fermeture.

Bien sûr, les gérants de l’Acanthus, situé à Harelbeke, en Flandre-Occidentale, ont instauré des mesures sanitaires : le nombre maximum de clients chaque soir est limité de 100 à 150 – contre 400 à 500 en temps normal-, il est désormais interdit de danser, et le buffet pour manger sur place a été fermé au profit d’un service à table, où cinq convives maximum sont admis afin de respecter les distances, selon les médias locaux.

Et si votre température corporelle est prise à l’entrée et que vous devez passer dans une brume désinfectante et porter un masque dans une grande partie du complexe, quand vous arrivez à l’étage “érotique”, les règles changent. Ce sont celles de l’industrie du sexe qui priment : pour s’envoyer en l’air avec un ou des inconnus, les masques buccaux ne sont plus obligatoires. “Ce n’est en effet pas logique” a réagi le manager des lieux, Gino Synhaeve, auprès de nos confrères.

1 Commentaire

Les commentaires sont fermés.