Le coup de poker très risqué de Macron au Mali

Le président Emmanuel Macron et le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian rendent visite aux troupes de l’opération Barkhane dans à Gao, dans le nord du Mali, le 19 mai 2017.
© Christophe Petit Tesson/Pool/Reuters

En gelant brutalement la coopération des soldats de Barkhane avec leurs camarades maliens, Emmanuel Macron met la pression sur la junte militaire à Bamako. Une réaction épidermique, à contretemps, très risquée pour la stabilité de la zone et l’influence française dans son dernier pré-carré.

L’article complet à lire sur fild