Le designer vaudois Fabien Roy primé pour sa couveuse destinée à l’Afrique


Le Vaudois Fabien Roy, ancien étudiant de l’Ecole d’art de Lausanne (ECAL), s’est distingué lors de la Milan Design Week, qui ferme ses portes vendredi, en remportant l’un des cinq prix du salon. Il a conçu une couveuse pour nouveau-nés adaptée à l’Afrique subsaharienne.

Petite, compacte et robuste, la couveuse appelée “RobustNest” est un immense espoir pour les pays en voie de développement. Car, chaque année, sur le continent africain, plus d’un million de nouveau-nés meurent d’hypothermie. Les causes sont nombreuses: les fréquents accouchements à la maison, le manque d’équipement adéquat ou encore les coupures d’électricité.

“L’idée que j’ai développée, c’est d’avoir des pièces détachées, décrit Fabien Roy lundi dans le 19h30. On peut ainsi les empiler pour gagner de la place et pour réduire le volume lors de l’envoi, et donc les coûts. La logistique locale et le transport, qui peut se faire dans le coffre d’une voiture, sont également facilités. Et le montage se fait, sur place, en 1 minute 30 montre en main.”

Autonomie de quatre heures

La batterie thermique de la couveuse, conçue par l’EssentialTech Center de l’EPFL, offre quatre heures d’autonomie sans apport d’électricité. La prouesse technique s’allie à un design qui se distingue par des composants facilement remplaçables localement.

>> La présentation de la couveuse “RobustNest”:

“Dans la plupart des pays en voie de développement, ils mettent deux, trois ou quatre nouveau-nés par couveuse, parce qu’ils n’en ont pas assez, explique Christine Gaulis, cheffe de projet à l’EssentialTech Center de l’EPFL. Avec cette couveuse, plus petite, il n’y aura plus qu’un seul bébé par couveuse.”

“Un apport du designer”

A Milan, Fabien Roy faisait partie des dix jeunes designers suisses envoyés par la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia. Le Vaudois, qui a réalisé “RobustNest” dans le cadre de son travail de diplôme en Master design de produit à l’ECAL, a déjà été auréolé du prestigieux James Dyson Award suisse.

“On montre que le design – contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent – ce n’est pas seulement une belle couleur et une belle forme, note Alexis Georgacopoulos, directeur de l’ECAL. Il y a un apport essentiel du designer qui comprend les besoins, analyse et trouve des solutions. Ce projet résume parfaitement ce que peut apporter un designer.”

>> Voir aussi son portrait (en anglais) réalisé par Pro Helvetia:

RTS