Le français PGM Précision a présenté le nouvel « Utima Ratio », un fusil destiné aux tireurs d’élite

Contrairement à ce qu’a pu laisser supposer le choix du fusil d’assaut HK-416F de l’allemand allemand Heckler & Koch pour remplacer le FAMAS ainsi que l’achat de fusils de précision SCAR-H PR auprès du belge FN Herstal, il reste encore des industriels capables de produire des armes légères en France, comme Lebel [créé à partir des pôles « défense » et « sécurité » de Verney-Carron] ou encore PGM Précision.

Reconnu mondialement, avec plus de 8’000 armes vendues dans le monde, PGM Précision s’attaque à un marché dit de « niche » dans la mesure où il s’intéresse au tir de précision. Fondée en 1991 et établie en Haute-Savoie, cette entreprise s’était fait connaître à ses débuts par le fusil PGM Ultima Ratio, adopté par le RAID, le GIGN et la Brigade de recherche et d’intervention de Paris.

Un peu plus de trente ans après, PGM Précision a levé le voile sur une nouvelle version du PGM Ultima Ratio, à l’occasion de l’édition 2022 du salon de l’armement terrestre EuroSatory.

Ayant demandé trois ans de recherche & développement, ce nouvel « Ultima Ratio » reprend les « principes fondateurs » de son prédécesseur tout en intégrant les innovations technologiques d’un autre fusil de précision produit par PGM, à savoir le mini-Hécate II. Présenté en 2018, celui-ci avait été conçu pour répondre aux attentes des forces spéciales et « traiter des objectifs intermédiaires entre le 308 W et le calibre 50 » et situé à 1400 mètres de distance.

« Ce nouvel Ultima Ratio est le résultat de plus de 31 ans de savoir-faire et d’expertise dans la fabrication de fusils de très haute précision. Légère et robuste, cette arme est fabriquée dans des matériaux de qualité supérieure, grâce à des méthodes de fabrication à la pointe de la technique », fait valoir PGM.

D’une portée de 1000 mètres [contre 800 mètres pour son prédécesseur], ce fusil de précision dispose de quatre profils de canons [intervention, commando, subsonique, custom], interchangeables en trente secondes. Initialement conçu en calibre 308 W, il peut tirer des munitions de 11 calibres différents en fonction de sa configuration [en particulier avec le canon « intervention », ndlr].

Par ailleurs, PGM insiste sur la modularité « exceptionnelle » de cet Ultima Ratio de nouvelle génération, avec sa « crosse pliante côté culasse » sa « béquille amovible », son « bipied positionnable en deux points » et son « rail pour accessoires UIT ». Il « offre au tireur une ergonomie hors norme ainsi qu’un confort d’utilisation maximum », souligne-t-il.

Reste maintenant à voir si ce nouvel Ultima Ratio aura le même succès que son prédécesseur, qui s’est exporté dans 45 pays…

OPEX360