Le Mans : quatre mois ferme pour un Géorgien «très mobile» qui avait saccagé un magasin d’alimentation exotique

Dans la nuit du 2 février 2021, les policiers sont avertis de la présence d’un intrus dans un magasin d’alimentation exotique de la rue du général Leclerc, en centre-ville du Mans (Sarthe).

Sur place, les fonctionnaires peinent à se frayer un chemin au beau milieu d’un vaste capharnaüm. Les étagères sont renversées, le faux plafond est ravagé. Un mannequin de plastique gît décapité, étalé parmi les plants de manioc et les canettes de soda éparpillés.

Au milieu de ce chaos, un homme d’une quarantaine d’années, le visage mangé par une barbe hirsute, fume une cigarette, et boit une bouteille de Cointreau trouvée dans la réserve. Dans son sac de sport seront retrouvés de menus objets : pinces à épiler, coupe-ongles et cartes SIM. L’individu avait apparemment l’intention de s’installer, puisqu’il s’était aménagé une paillasse entre les rayons.

L’homme de 43 ans devait répondre de vol avec dégradations devant le tribunal correctionnel du Mans, ce vendredi 23 avril 2021. Ce Géorgien cumule onze mentions à son casier judiciaire. Décrit comme très mobile, il est allé dans plusieurs pays d’Europe, avant d’être expulsé par la Norvège. Il a atterri en France en 2005.

L’expert psychiatre dépeint un individu sujet à des sentiments de persécution. À l’audience, le prévenu tient une série de propos décousus. Il explique avoir confondu le commerce avec un restaurant.

« Il a vu de la lumière, alors il est entré », résume son avocate, Maître Leslie Perez, qui évoque un homme « complètement paumé ».

Après en avoir délibéré, le tribunal le condamne à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. La révocation d’un sursis de 4 mois est prononcée.

actu.fr