Le miel : Un remède plus efficace contre le rhume que les médicaments prescrits

Temps de lecture : < 1 minute

Des chercheurs ont mis en évidence à travers l’analyse d’un panel d’études que le miel soignait mieux des symptômes comme la toux ou les maux de gorge que les produits pharmaceutiques communément utilisés.

Voilà qui réjouira les adeptes des remèdes de grand-mère : le miel serait plus efficace que les traitements conventionnels contre la toux, le nez bouché et les maux de gorge. C’est en tout cas ce que suggère une étude parue le 18 août dans la revue BJM Evidence-based Medicine qui analyse les résultats de quatorze essais contrôlés randomisés.

En outre, “la substance est bon marché, facilement disponible et n’a pratiquement aucun effet secondaire”. Cette étude met en évidence des preuves de l’efficacité du miel chez les enfants, mais le quotidien britannique rappelle que le National Health Service (le système de santé publique du Royaume-Uni) recommande de ne pas en utiliser chez les petits de moins d’un an en raison du risque de botulisme.

Cependant, les auteurs de la publication font remarquer que le miel est une substance complexe, pas un produit uniforme aux propriétés bien définies. Ils soulignent par ailleurs que seules deux des quatorze études analysées impliquaient un placebo comme élément de comparaison et ils insistent sur le fait que d’autres études de ce type devraient être menées avant que des conclusions définitives puissent être tirées.

The Guardian

4 Commentaires

  1. Il y a miel et miel.
    Pas sur que les merdes diverses et notamment chinoises qu’on retrouvent en grandes surfaces soient aussi efficaces.
    Je prends le mien chez un apiculteur du coté de Sault (84), de lavande en saison et toutes fleurs le reste de l’année. Rien à voir avec le tout venant.

    • Exactement! Les “miels” de grandes surfaces sont d’importation, avec un rajout de sirop (ce qui est malheureusement légal). Et ils sont chauffés, ce qui leur fait perdre le peu de bonnes propriétés qu’il leur reste.

  2. Petite digression, mais en rapport avec les ruches. Les médias nous bourrent le mou depuis des années avec le méchant CO2, qui serait le grand responsable du réchauffement.

    Le monde des abeilles est fascinant et est encore plein de mystères. Les abeilles ouvrières butineuses d’été ne vivent que 30 jours en moyenne. La reine ne sort qu’une fois de sa ruche pour se faire féconder par une dizaine de bourdons, et toute sa vie, elle la vit dans sa ruche surpeuplée,(50 000 abeilles en été). Une reine vit en moyenne et en théorie 5 ans. Pourquoi peut elle vivre si longtemps par rapport aux ouvrières? Certains pensent que l’air de la ruche étant super riche en CO2, serait le secret de la longévité de la reine. Par extension, un air riche en CO2 serait le secret de la longévité. Etonnant, non?

  3. Une catastrophe…

    J’en arrive à être étonné de croiser une abeille.
    Pendant ce temps : Il paraît que les ruches pullulent sur les toits… “Parisiens”

Les commentaires sont fermés.