Le Pecq (78) : Un lance-pierre géant inquiète policiers et riverains

L’image est saisissante. Ce lundi 12 avril 2021, des jeunes du Pecq (Yvelines) ont été vus en train de tester ce qui ressemble à un lance-pierre géant. Sur la photo, on voit trois individus. Deux se chargent de tenir les extrémités d’un immense élastique. Un autre se charge de le tendre. Et de donner une direction de tir. Selon un témoin, le lance-pierre géant était, à ce moment, armé d’une boule de métal.

Cette prise de vue n’a rien d’un montage ou d’une capture sur Internet. Elle a été réalisée dans le quartier des Vignes-Benettes, par un riverain. La rédaction de 78actu a d’ailleurs vérifié son authenticité en comparant les données topographiques avec des outils comme Google maps. La direction du tir semble faire passer le projectile au-dessus des arbres, en direction des pavillons.

Hier, ils ont lancé quelque chose vers un jardin dans lequel il y a des jeux pour enfants. En fait, ce n’est pas la première fois qu’on les voit avec ça. C’était déjà le cas voici trois semaines. Il se passe quoi si on se prend quelque chose sur la tête ?

« En cas de tir, c’est la mort assurée »

Selon différentes sources, la problématique a bien été portée à la connaissance de la mairie et des forces de l’ordre. Et elle inquiète. Notamment les fonctionnaires qui seraient amenés à se rendre sur le terrain.

« Jusqu’à présent, nous n’avons jamais fait face à ça. Fort heureusement. S’agit-il d’un jeu ? D’un test ? Difficile à dire. Mais cela n’est vraiment pas rassurant », nous a confié un policier.

Pour Julien Le Cam, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, l’image est plus que saisissante. 

Elle montre une montée en puissance de la violence et de la dangerosité. Il faut imaginer une patrouille normale, non casquée. Si elle se prend un projectile, quel qu’il soit, lancé par un engin de ce genre… C’est la mort assurée ! La dangerosité est tout aussi grande pour les riverains. Les conséquences et les dégâts peuvent être énormes ! Cela illustre bien que certains ne se rendent plus compte de la gravité de ce qu’ils font. » – Julien Le Cam, syndicat Alliance.

Diffusée sur Facebook, la photo a fait réagir de nombreux riverains. L’un a même témoigné avoir assisté à un affrontement entre jeunes, pas plus tard que la semaine dernière, impliquant « une quarantaine d’individus vêtus de noir (…) armés de batte de fer. »

Sur le réseau dédié à la vie du Pecq, un maire-adjoint a indiqué que la situation était connue. « La police, dont c’est la charge, est sur le sujet. Et la Ville soutient », a-t-il commenté dans le fil.

Contactée, la mairie assure avoir pris la mesure des choses. « Cela nous inquiète autant que les habitants. Nous travaillons avec la police nationale pour résoudre ce problème. Nous avons aussi renforcé les patrouilles de la police municipale. Nous comptons aussi sur le déploiement prochain de la vidéo en temps réel pour agir avec plus d’efficacité. Nous prenons cette situation très au sérieux. »

Actu.fr