Le poulet cultivé en laboratoire serait sans danger pour la consommation, selon les autorités américaines

Un produit carné cultivé en laboratoire a été autorisé pour la première fois à la consommation humaine.

L’agence de sécurité américaine, la Food and Drug Administration (FDA), a donné son approbation pour le poulet cultivé sur cellules, après avoir fait une “évaluation minutieuse”.

Il a été fabriqué dans des cuves en acier par la firme Upside Foods, à partir de cellules récoltées sur des animaux vivants.

Il pourra être vendu aux consommateurs après une inspection par le département américain de l’agriculture.

La FDA a déclaré qu’elle avait utilisé les données et les informations fournies par la société pour prendre sa décision et qu’elle n’avait “pas d’autres questions pour le moment”.

La fondatrice et directrice générale de l’entreprise, Uma Valeti, a déclaré : “Nous avons commencé Upside dans un monde rempli de sceptiques, et aujourd’hui, nous sommes à nouveau entrés dans l’histoire en tant que première entreprise à recevoir une “lettre sans questions” de la FDA pour la viande cultivée.”

J’attends ce jour depuis longtemps. UPSIDE a reçu notre “No Questions Letter” de la FDA. Ils ont accepté notre conclusion selon laquelle notre poulet cultivé est sûr à manger, ce qui signifie qu’UPSIDE est sur le point d’être partout sur les tables. #cultivatedmeat

Upside Foods devra franchir un certain nombre d’obstacles avant de pouvoir vendre ses produits – par exemple, l’usine où le produit est fabriqué devra être officiellement approuvée – mais M. Valeti a qualifié la nouvelle de “moment décisif dans l’histoire de l’alimentation”.

Appétit pour l’innovation

Plusieurs entreprises alimentaires en démarrage ont tenté de développer des produits similaires, ce qui pourrait entraîner d’importantes économies d’émissions de carbone et d’eau, ainsi que libérer des terres pour la nature.

Les scientifiques disent que les pressions sur la planète pourraient chuter de plus de 80% avec de tels aliments, par rapport au régime alimentaire européen typique.

On prévoit que les produits de viande de culture occuperont une part plus importante du marché total de la viande à l’avenir.

La start-up Eat Just, concurrente d’Upside Foods, a été la première à recevoir l’agrément pour fabriquer de la “viande propre” artificielle, à Singapour en 2020. Ses pépites sont fabriquées à partir de cellules musculaires animales en laboratoire.

Deux des plus grandes entreprises du secteur sont Future Meat Technologies et Impossible Foods, basées en Israël, dont l’Impossible Burger à base de plantes a été lancé en 2016 et a gagné en popularité.

En conséquence, la société a lancé un partenariat avec Burger King et désormais Impossible Whoppers est au menu de la plupart de ses points de vente aux États-Unis.

L’approbation d’Upside Foods par la FDA a été décrite comme une “étape majeure” dans l’industrie par Ernst van Orsouw, directeur général de Roslin Technologies – une entreprise de technologie alimentaire basée en Écosse.

“Il est très excitant de voir un organisme de réglementation de premier plan au niveau mondial arriver maintenant à la même conclusion que la viande cultivée est sans danger pour la consommation”, a-t-il déclaré.

“La FDA a adopté une approche basée sur les risques, scientifique et pratique pour réglementer ce nouvel aliment, qui peut également être un excellent guide pour d’autres juridictions.”

Il a déclaré que cette étape “stimulera davantage d’investissements et d’innovations” dans l’industrie des aliments de culture.

BBC

Traduction Makao