Le préfet du Morbihan assume sa fermeté envers les gens du voyage

Face aux stationnements illicites de gens du voyage constatés cet été 2021 dans le Morbihan, 1 300 contraventions ont été dressées. Une fermeté assumée par le préfet, Joël Mathurin, qui précise que ce sont surtout les groupes de grand passage qui étaient visés. Les semi-sédentaires, eux, font l’objet d’un diagnostic qui devrait aboutir en fin d’année.

Joël Mathurin, préfet du Morbihan, a voulu “donner un signal fort, un signal très clair car cela aurait pu générer des troubles graves”​.

Des gens du voyage se plaignent d’avoir été massivement verbalisés cet été. Qu’en est-il ?

Plus de 1 300 procès-verbaux pour stationnement illicite ont été effectivement dressés durant l’été, sachant qu’il existe des voies de recours. Cette verbalisation systématique répondait à un souci de fermeté car nous avons vu arriver des missions de grand passage qui n’étaient pas programmées.

Il convenait de donner un signal fort, un signal très clair car cela aurait pu générer des troubles graves. Je pense aux tensions avec le monde agricole […].

Ouest France