Le président de l’UDI Jean-Christophe Lagarde placé en garde à vue

Le président de l’UDI a été arrêté chez lui en possession d’armes non déclarées. Il est actuellement en garde à vue à Bobigny.

Jean-Christophe Lagarde, député UDI de la 5ᵉ circonscription de la Seine-Saint-DenisCrédit : Ludovic MARIN / AFP

Des proches ont appelé la police dans la nuit. Le député de Seine-Saint-Denis et président de l’UDI, Jean-Christophe Lagarde a été interpellé à son domicile dans la nuit de mercredi à jeudi, selon une information de Europe 1 confirmée par RTL. Une source policière indique à RTL qu’il a été arrêté à la suite d’un différend familial.

Selon Europe 1, ses proches ont expliqué que Jean-Christophe Lagarde était armé et qu’il aurait tenté de mettre fin à ses jours. Son entourage a également fait état de son état dépressif

Arrivées sur les lieux, à Drancy, les forces de l’ordre auraient entendu une détonation. Sain et sauf, Jean-Christophe Lagarde dément toute tentative de suicide. Sur place, les policiers ont découvert plusieurs armes.

Le député a ensuite été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire de Seine-Saint-Denis à Bobigny pour “détention d’armes”, celles découvertes à son domicile n’étant pas déclarées. Il est entendu depuis 5 heures du matin par les enquêteurs pour s’expliquer sur la présence de ces armes.

RTL

Jean-Christophe Lagarde, l’homme qui gagne moins que la majorité des Français (7209€/mois)