Le racisme n’existe pas, comment en parler aux enfants ?

Si nous voulons mettre fin au racisme, nous devons en parler aux enfants dès leur plus jeune âge.. Voici quelques astuces pour cela.

Parler de racisme n’est pas facile pour les parents, qu’ils aient ou non des préjugés envers les autres. Il y a ceux qui évitent de parler de ces questions parce qu’ils ne les comprennent pas complètement ou ne se sentent pas à l’aise pour les traiter. Il y a également des personnes qui ont malheureusement vécu le racisme et qui ressentent le besoin d’en parler à leurs enfants pour que la même chose ne leur arrive pas. Lisez la suite pour en savoir plus sur ce sujet.

Il n’est pas nécessaire d’avoir subi du racisme pour en parler à vos enfants. En effet, nous considérons qu’il s’agit d’un enjeu qui doit être abordé afin de travailler sur la diversité dans notre société. De cette façon, vous travaillez à accroître la tolérance et l’humanité.

Avant de commencer, sachez que ne pas en parler n’est pas une option. Car cela ne protège pas vos enfants, bien au contraire. Ainsi, vous les exposez à ces préjugés qui éloignent les êtres humains et refroidissent le cœur. Les enfants qui souffrent de ce type de traitement discriminatoire peuvent se sentir mal, car ils ne comprennent pas pourquoi les autres les traitent mal sans raison. Cela peut les affecter à la fois à court et à long terme.”

Comment parler du racisme avec les enfants?

Les enfants comprennent le monde différemment des adultes. Il est donc important de parler de racisme dès le plus jeune âge. Si vous ne savez pas comment aborder le sujet, ne manquez pas les conseils que nous vous donnons ci-dessous.

Trois enfants assis sur une branche d'arbre.

Parler de racisme aux enfants de moins de 5 ans

Dès l’âge de 5 ans, les enfants peuvent commencer à montrer des comportements discriminatoires. Vous avez donc la possibilité d’établir les bases de la vision du monde. Utilisez un langage simple pour comprendre. Gardez cela à l’esprit et rappelez-vous ce qui suit :

  • Parlez positivement des différences et des similitudes des gens. Par exemple : « même si nous avons des couleurs de peau différentes, nous sommes tous humains, uniques et merveilleux ».
  • Gardez une bonne communication. Ne faites pas du racisme un sujet tabou et chaque fois que votre enfant a des questions, répondez-y. Puis rappelez-vous qu’il est normal de ne pas avoir toutes les réponses.
  • Soyez une personne juste. En ce sens, lorsque vous parlez de racisme, faites comprendre à votre enfant qu’il s’agit de quelque chose d’inacceptable et d’injuste envers les êtres. Par conséquent, nous avons tous le pouvoir de faire ce changement à l’avenir.
  • Mettez des mots sur des situations. Les enfants ont besoin de mots pour enrichir leur vocabulaire. Pour ce faire, expliquez ce qui se passe lorsqu’une personne a une couleur de peau plus foncée : c’est parce qu’elle a une quantité de mélanine beaucoup plus élevée.

De 6 à 11 ans

Entre 6 et 11 ans, les enfants parlent de ce qu’ils ressentent et veulent en savoir plus sur le monde. Pour cette raison, vous devriez essayer de savoir ce que votre enfant connaît du racisme et ensuite aborder le sujet. Pour ce faire, suivez ces conseils :

  • Montrez de l’intérêt. Tout d’abord, écoutez et posez des questions à vos enfants. Vous pouvez lui demander ce qu’il comprend de ce mot ou s’il en a déjà parlé à l’école.
  • Parlez des informations et d’Internet. Il est important de savoir quel type d’informations ils consomment à la fois à la télévision et sur les réseaux sociaux. Enfin, si le racisme est présent, demandez-leur ce qu’ils en pensent.
  • Gardez la communication ouverte. Parler de divers sujets avec un esprit ouvert, de la confiance et de la sincérité rendra votre enfant plus proche de vous et plus motivé pour vous demander tout ce qui lui passe par la tête. S’il vous fait confiance, il voudra vous parler de tout.
Des jeunes filles qui se moquent d'une camarade à la peau plus foncée.

Parler de racisme aux enfants à partir de 12 ans

C’est à partir de 12 ans que les mineurs commencent à comprendre des notions qui étaient auparavant beaucoup plus compliquées pour eux. Peut-être qu’ils en savent même plus que vous ne l’imaginez sur ce sujet et cela génère même certaines émotions en eux. C’est pourquoi il est important que vous parliez ouvertement. Pour ce faire, vous pouvez procéder comme suit :

  • Parlez-lui de ce qu’il sait du racisme.
  • Posez des questions ouvertes sur le racisme dès que vous en avez l’occasion.
  • Motivez votre enfant à agir contre le racisme ou la discrimination.

Promouvoir l’acceptation, la tolérance et le respect

Il est important que vos enfants, quel que soit leur âge, puissent profiter de la possibilité de découvrir différentes cultures, races et origines ethniques. De cette façon, ils comprendront que le racisme n’existe pas réellement. Mais simplement la richesse humaine. Le racisme n’est qu’une invention de l’homme et doit disparaître par l’acceptation et la tolérance. La dignité et le respect sont fondamentaux.

Être Parents