Le rappeur français DA Uzi placé en détention provisoire pour trafic de stupéfiants et détention d’armes

Le rappeur français DA Uzi a été placé en détention provisoire lundi dans l’attente de son procès en comparution immédiate pour trafic de stupéfiants et détention d’armes, a indiqué le parquet de Bobigny.

DA Uzi, de son vrai nom Davy Ngoma Di Malonda, devra répondre de “transport, détention et acquisition de stupéfiants, acquisition et détention non autorisées d’armes de catégorie B”, a précisé le parquet, confirmant une information du site Actu17. 

IL SERA JUGÉ LE 31 MAI PROCHAIN 

L’interpellation de l’artiste de 28 ans, déjà condamné dans le passé, a eu lieu samedi 15 mai dernier. Elle faisait suite à une perquisition à son domicile de Noisy-le-Grand, a précisé cette source. Il sera jugé le 31 mai prochain.

DA Uzi, plus de 560.000 abonnés sur YouTube et 470.000 sur Instagram, a sorti son premier album studio, “Architecte”, en avril 2020, sur lequel il a signé plusieurs chansons à succès avec des poids lourds de la planète rap, comme Ninho ou SCH.

Ayant grandi en région parisienne, et particulièrement attaché à Sevran en Seine-Saint-Denis, il a également travaillé avec d’autres artistes de la sphère sevranaise tels Maes ou 13 Block. Son dernier single, “Fermez-la”, est sorti vendredi.

Var-Matin