Allemagne : Le SPD critique le fait que “Troisième Voie”, parti d’extrême droite, soit autorisé à participer aux élections du Bundestag

Manifestation de Troisième Voie à Plauen en 2019

Le SPD a vivement critiqué l’autorisation faite au parti d’extrême droite “Troisième Voie” de participer aux élections fédérales. “C’est un parti organisé paramilitaire et qui est encore plus à droite que le NPD”, a déclaré vendredi le directeur parlementaire du SPD Carsten Schneider dans l’émission de RTL/ntv “Frühstart”.

Le parti a une « idéologie néo-nazie et fasciste ». Le parti est probablement soucieux de s’établir à travers le système de financement des partis et de prendre ainsi place sur l’échiquier politique.

Le politicien du SPD est très préoccupé par le fait que le parti sera sur les bulletins de vote le 26 septembre. “C’est alarmant parce qu’ils cherchent à la fois le chemin des parlements et le chemin de la rue avec des hooligans”, a déclaré Schneider. “Chaque vote pour ce parti signifie un vote contre notre République fédérale.”

Le comité se réunit au sujet des petits partis

Dans ses délibérations qui durent depuis jeudi, la commission électorale fédérale décide de l’admission des petits partis qui n’ont pas encore été représentés au Bundestag ou dans un parlement d’État. Les parties doivent répondre à certains critères pour cela.

L’avis de participation doit être signé par au moins trois membres du directoire fédéral – dont le président ou son suppléant, personnellement et de manière manuscrite. La notification doit être accompagnée des statuts et du programme écrits du parti, ainsi que de la preuve de la nomination statutaire du conseil d’administration.

Yahoo Deutschland