« Les détails du Grand Reset dévoilé par l’Homme des hommes de Davos »

L’édito de Charles SANNAT - https://insolentiae.com/

Temps de lecture : 2 minutes

Cela commence à faire longtemps que l’on nous parle du grand « Reset », cette grande réinitialisation.

Si je vous en parle depuis quelques semaines avec insistance c’est pour plusieurs raisons.

La première, c’est qu’évidemment, c’est une idée dans « l’air », une idée que l’on entend de plus en plus, portée par des autorités faisant autorité ce qui est le propre des autorités ! Quand la Directrice Générale du FMI parle du Grand Reset, il faut l’entendre. Lorsqu’au forum de Davos, on vous parle de Grand Reset, et que ce concept devient le sujet central de travail des « grands » de ce monde, alors il faut l’entendre.

La seconde raison, c’est que si nous sommes confrontés à un « Grand Reset », cela bouleversera forcément nos vies. Ce ne sera pas la fin du monde, loin de là, cela peut être meilleur ou pire, ou simplement différent, mais les équilibres dans les lesquels nous avons grandis, vécus depuis plus de 50 ans, seront évidemment radicalement changés. Il y aura, comme à chaque fois, de grands perdants nombreux, et de grands gagnants sans doute plus rares !

La troisième raison, et c’est la plus importante, est que pour la première fois, l’Homme des hommes de Davos s’est exprimé par écrit dans un ouvrage de presque 400 pages, en anglais, au sujet de ce Grand Reset.

Qui est l’Homme des hommes de Davos ?

Rendons tout d’abord à César ce qui appartient à César, et l’expression « les hommes de Davos », nous la devons à Charles Gave qui en est l’auteur. Je trouve cette expression très bien trouvée, et désignant bien ce qu’elle doit à savoir que les hommes de Davos, représentent les illustres de ce monde globalisé et interconnecté, ayant pour dieux, profits, bénéfices, libre-échange, sans-frontiérisme etc… Nous avons tous compris que les intérêts des hommes de Davos, bien souvent, s’opposent frontalement aux intérêts des braves gens constituant l’écrasante majorité des peuples de cette planète. De l’Europe à l’Afrique, les désirs des populations sont généralement les mêmes. Avoir des gamelles pleines, et croire en un avenir meilleur pour nos enfants.

L’intérêt des hommes de Davos, n’est pas celui des simples gens que nous sommes tous.

Alors, pour comprendre à quelle sauce veulent nous manger les hommes de Davos, il faut essayer de comprendre ce qu’ils mijotent dans leur cuisine pas toujours ragoutante.

C’est là qu’il faut que je vous parle de Klaus Schwab.

Lire la suite de l’article sur https://insolentiae.com/les-details-du-grand-reset-devoile-par-lhomme-des-hommes-de-davos-ledito-de-charles-sannat/