Hongrie : Les joueurs britanniques hués pour s’être agenouillés contre le racisme (Màj : Le gouvernement défend les 35.000 enfants qui ont sifflé l’Angleterre)

Ce samedi à la Puskas Arena, la Hongrie a dominé l’Angleterre à la surprise générale (1-0). Mais c’est dans les tribunes que le match a fait parler. Et pour cause. Alors que le match était censé être à huis clos à la suite de slogans racistes et homophobes lancés durant l’Euro 2021, l’enceinte était remplie de près de 35 000 personnes. La Hongrie avait ainsi contourné le problème en invitant des enfants de moins de 14 ans accompagné d’un adulte, ce qui est autorisé par l’UEFA.

Mais au coup d’envoi, lorsque les joueurs anglais ont posé le genou à terre, en signe de lutte contre le racisme, ils ont été copieusement sifflés par le public et donc par les enfants invités au stade. Ce qui a provoqué l’indignation du coach Gareth Southgate. Le gouvernement hongrois s’est empressé de réagir et a logiquement pris la défense de son public ce dimanche. «Ceux qui pensent que des enfants assistant à un match de football à Budapest peuvent être blâmés pour n’importe quel type de déclaration politique sont vraiment des idiots. Félicitations à notre équipe nationale. Applaudissements pour les 35.000 enfants», a lancé le secrétaire d’État à la communication et aux relations internationales du pays sur Twitter. Voilà qui ne va rien arranger.

Foot Mercato

____________

Les joueurs anglais sifflés pour avoir effectué un geste contre le racisme. EFE

C’était l’une des images du match. Les joueurs anglais, habitués à s’agenouiller avant le début de chaque match pour protester contre le racisme, ont reçu une huée retentissante de la Puskas Arena de Budapest après leur geste, pourtant pacifiste.

L’équipe nationale anglaise a vécue une sale après-midi contre la Hongrie. Les “Tree Lions” ont perdu face à une équipe qui a remporté sa première victoire contre eux en 60 ans, pour le plus grand plaisir des 30 000 supporters présents.

Mais il y avait une autre histoire au-delà du football. Les footballeurs anglais ont l’habitude de s’agenouiller au début de chaque match. Un geste qui sert à protester contre le racisme et qui s’effectue comme une habitude depuis plusieurs saisons en Premier League.

Comme à leur habitude avant le coup d’envoi, les joueurs de Southgate se sont agenouillés. Ce à quoi ils ne s’attendaient pas, c’est à recevoir un sifflement retentissant de la part du public de la Puskas Arena. Les hymnes des deux nations ont été respectés, mais ce geste n’a pas semblé plaire aux supporters locaux.

BESOCCER