Les Sables-d’Olonne (85) : Guérilla urbaine entre 150 jeunes et les policiers sur le Remblai (Màj : Un jeune condamné à 6 mois de prison et incarcéré)

Un jeune habitant de Saint-Nazaire a été jugé en comparution immédiate suite aux violences survenues au cours du week-end aux Sables-d’Olonne.

Violences, dégradations, forces de l’ordre caillassées … C’est un véritable guérilla urbaine avec les policiers nationaux et municipaux qui s’est déroulée dans la nuit du 3 au 4 juillet 2021 aux Sables-d’Olonne.

Un des participants a été incarcéré ce lundi 5 juillet. Au cours des événements, un policier municipal a été blessé au front, un véhicule de police dégradé, tout comme plusieurs vitrines de commerces. 

A 4 h 35, un jeune homme est interpellé. Il a tout juste 18 ans, il était venu de Saint-Nazaire, d’autres de Nantes ou encore de La Roche-sur-Yon. Il est en état d’ébriété. Placé en garde à vue il est présenté en comparution immédiate lundi après-midi. Il lui est reproché des violences volontaires et dégradations de biens des violences à l’encontre des forces de l’ordre et un refus de donner le code de déverrouillage de son téléphone portable.

« Il faut que ça s’arrête »

Le jeune homme nie avoir lancé des projectiles. Il dit également  ne pas savoir à quelle heure il est venu aux Sables-d’Olonne, qui il a rencontré. Il reconnaît ne pas avoir voulu donner le nom de ses amis ni le code de déverrouillage de son portable. « C’est ma vie privée ».

Sur les actes de violences, il a été reconnu par le commissaire de police et une fonctionnaire. Il continuera de nier.

Actu.fr

_______________

Les semaines se suivent et se ressemblent malheureusement. de nouveaux affrontements entre 150 jeunes et des policiers ont eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche.

Un goût de déjà vu ! Une semaine après des débordements ayant eu lieu sur le Remblai des Sables-d’Olonne, la police a de nouveau eu maille à partir avec des délinquants dans la nuit de samedi 3 à dimanche 4 juillet.

De nouveaux affrontements ont eu lieu entre entre 150 jeunes et les policiers au niveau de la Pendule sur la célèbre front de mer. Les renforts de CRS étaient présents jusqu’à minuit mais c’est à 2 h du matin que les jeunes s’en sont pris à deux policiers en patrouille dans leur véhicule, essuyant jets de cannettes et de pavés.

Visiblement venus pour en découdre !

Jusqu’à 5 h

Huit policiers nationaux épaulés par les policiers municipaux sont intervenus afin de disperser tout le monde. Après plusieurs sommations, ils ont fait usage de gaz lacrymo. Finalement, c’est vers 5 h du matin que le calme a pu revenir.

Triste bilan

Bilan des courses : un policier municipal blessé, un véhicule de police dégradé, une vitrine de restaurant dégradé (le Surf), quatre poubelles incendiées, deux interpellés… Un jeune a été mis hors de cause.

L’autre jeune homme a été jugé ce ce lundi 5 juillet en comparution immédiate : un jeune majeur venu de Saint-Nazaire et déjà connu des services de police. Il a été condamné à six mois de prison ferme avec mandat de dépôt et interdiction de séjour pendant deux ans en Vendée.

La police nationale des Sables-d’Olonne a fait appel à des renforts de la brigade cynophile de Nantes hier soir. Les patrouilles vont s’intensifier avec ” une tolérance zéro ” . 

Ouest-France