LES TESTS PCR SONT TROP SENSIBLES POUR ETRE FIABLES

Temps de lecture : 2 minutes

Une video qui explique très clairement la situation des “cas” qui permettent de saturer l’espace avec une courbe exponentielle de contaminés, qui ne correspond pas à la réalité de l’épidémie. Le fait d’avoir multiplié les tests et de considérer tous ceux qui sont testés positifs comme des malades (ce qui n’est, et c’est heureux, absolument pas le cas), est un nouvel enfumage qui permet de maintenir la pression.

Ce changement de critère (les “cas” répertoriés à la place des véritables malades), offre surtout aux divers gouvernements, de continuer un alarmisme épouvantable, et de plier les individus à des comportements de soumission et d’obéissance en maintenant les gens dans la peur qu’on continue à marteler.

Pour mémoire, Jean Castex vient de demander la prolongation de la loi qui permet de fermer les établissements, d’interdire les rassemblements et de limiter les déplacements, qui devait voir son terme arriver au mois d’octobre prochain, jusqu’au 31 mars 2021….

https://www.lci.fr/population/crise-sanitaire-covid-coronavirus-la-loi-permettant-de-limiter-les-deplacements-et-les-rassemblements-prolongee-jusqu-au-31-mars-2021-2163974.html

Pour compléter, un extrait d’un article de Doctissimo, qui discrètement confirme le propos,

…./….

Les chercheurs regrettent que le test ne permette pas de connaître la contagiosité du malade, ni la quantité de virus dans l’organisme. Or, des tests similaires pour d’autres virus donnent une idée approximative de la charge virale dans le corps du patient, et donc de sa contagiosité. 

Un test trop sensible ?

“Le oui ou le non ne suffit pas. C’est la quantité de virus qui devrait dicter les prochaines étapes du patient infecté”, informe Dr. Michael Mina, épidémiologiste au Harvard T.H Chan School of Public Health. “Il est vraiment irresponsable, je pense, de renoncer à reconnaître qu’il s’agit d’une question quantitative” ajoute-t-il. Or, l’expert précise que le test PCR est trop sensible à la présence du virus. Pour que le résultat soit positif, la norme actuelle est fixée à un seuil trop élevé.  

“Des tests avec des seuils si élevés peuvent détecter non seulement des virus vivants, mais aussi des fragments génétiques, des restes d’infection qui ne présentent aucun risque particulier – un peu comme trouver un cheveu dans une pièce longtemps après le départ d’une personne”, a déclaré le Dr Mina, qui suggère donc de baisser ce seuil afin d’agir sur les patients contagieux.

L’étude rapporte que d’après des tests réalisés “dans le Massachusetts, à New York et au Nevada, jusqu’à 90% des personnes testées positives ne portaient pratiquement pas le virus” et donc n’étaient potentiellement pas contagieuses.

à lire en entier ici : https://www.doctissimo.fr/sante/news/Test-PCR-des-chercheurs-estiment-qu-il-manque-de-precision

5 Commentaires

  1. Covid19 – Des « décisions difficiles » seront prises « dans les huit à dix jours maximum » selon le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy. (LCI)

Les commentaires sont fermés.