Les trois gendarmes qui ont arrêté Adama Traoré devront verser 2000 euros à sa soeur Assa Traoré. [Maj] Appel.

Temps de lecture : 2 minutes

Affaire Traoré : les avocats des trois gendarmes vont faire appel et réclament le respect de la présomption d’innocence

Condamnés à verser 2000 euros à Assa Traoré après avoir sollicité la justice pour faire respecter leur présomption d’innocence, les trois gendarmes vont faire appel de cette surprenante décision. Leurs avocats fustigent le double discours d’Assa Traoré et espère que le fond de l’affaire sera enfin jugé en appel. 

La suite sur Valeurs Actuelles.

_____________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

Les trois gendarmes avaient porté plainte contre Assa Traoré, qui les accusaient nommément d’avoir tué son frère, alors même que l’enquête est en cours. La justice a condamné les trois gendarmes à verser la somme de 2000 euros à Assa Traoré. Au coeur de cette affaire dans l’affaire : le respect de la présomption d’innocence des gendarmes accusés de meurtre par le clan Traoré. 


« Les trois gendarmes Romain Fontaine, Matthias Uhrin et Arnaud Gonzales, qui ont tué Adama Traoré ont été condamnés à payer 2000€ pour procédure abusive suite à leur action judiciaire contre Assa Traoré pour ‘atteinte à la présomption d’innocence’ des gendarmes ». Ainsi exultait mardi soir une Assa Traoré victorieuse sur son compte Instagram, après la décision de justice rendue quelques jours plus tôt, le 3 juillet, et dévoilée quatre jours plus tard, le 7 juillet. Si prompte à dénoncer le racisme systémique de l’Etat, et donc de la police, la même se réjouissait dans ce message de cette « humiliation judiciaire »« pour ces gendarmes qui semblent ne pas comprendre ce que sont l’état de droit et la liberté d’expression »… A croire que, par cette décision de justice, Assa Traoré aurait le droit de déclarer publiquement et impunément que les trois gendarmes à l’origine de l’arrestation de son frère sont bien des meurtriers. Rien n’est pourtant moins sûr, puisque les différentes enquêtes menées par la justice jusqu’ici tendent à prouver le contraire.

La suite sur Valeurs Actuelles.