L’Etat alloue deux millions d’euros pour lutter contre le racisme, l’antisémitisme, la haine et les discriminations anti-LGBT

Temps de lecture : 2 minutes

La délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti- LGBT (DILCRAH) soutient et encourage les initiatives de la société civile engagée contre les haines et les discriminations.

En 2019 et 2020, 300 projets de lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT et 590 actions de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ont été subventionnés.

Plus de 890 projets ont ainsi été financés et qui ont permis de mener des actions dans tous les territoires métropolitains et ultra-marins. Ces initiatives complètent l’action de l’Etat et des collectivités territoriales dans le domaine de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations anti-LGBT.  

Appel à projet de la DILCRAH

La DILCRAH renouvelle l’appel à projets pour la période 2020-2021 avec les objectifs suivants :

  • promouvoir des actions citoyennes liées à l’éducation, la prévention, la formation et l’aide aux victimes,
  • déployer des actions de communication et organiser des événements sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

Deux enveloppes financières permettront d’accompagner les porteurs de projet :

  • 1,5 million d’euros pour la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ;
  • 500 000€ pour la lutte contre la haine et les discriminations anti-LGBT.

Cet appel à projets a pour but de soutenir les actions à portée territoriale qui s’inscrivent dans les objectifs du «plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020» et du « plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT pour 2020-2023 ».

Structure éligibles

Cet appel à projets s’adresse aux structures dont l’objet principal est de lutter contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations anti-LGBT, de promouvoir les valeurs de la République ou de mener des actions éducatives et pédagogiques.

Elles peuvent être constituées de professionnels, ou être de type associatif. Les associations loi 1901, les établissements culturels, les établissements scolaires et universitaires peuvent candidater. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 2 novembre 2020.

Réunion