Lettonie : Le 17 janvier on célèbre “Teņa diena”, la fête du cochon

Cette journée est aussi appelée la journée des Tannis, Tunis, Tenis, des porcs et de l’estomac. C’est le dimanche des invités, quand vous n’avez qu’à danser beaucoup et aussi boire. Le menu comprend du porc – oreille, demi-tête ou cuisses. L’hiver est déjà bien entamé, nous nous dirigeons vers le printemps.

Le christianisme a récupéré cette fête sous couvert de la Saint-Antoine. Une tête de cochon était placée sur un rocher pour protéger les hommes du tonnerre et de la foudre. Au déjeuner, on mangeait de la tête et des pieds de cochon ; les restes étaient brûlés à l’endroit où les cochons seraient élevés l’année suivante.

Pendant la journée, les citadins chantaient la fertilité du cochon. Semer et se livrer aux travaux d’aiguille était interdit, ainsi que boire chez soi. un jour brumeux était réputé annoncer des inondations, alors qu’un jour ensoleillé annonçait de bonnes moissons et un jour sec annonçait la sécheresse.

On pense que Tannis ou Tenis correspond au catholique Saint Antoine, il est considéré comme le défenseur des porcs et autres petits animaux. Une tête de cochon lui est offerte ce jour-là. Les traditions d’aujourd’hui perdurent dans le nord-ouest de Vidzeme et le nord de Kurzeme dans les régions de Liv.

Tannis ou Antoine est généralement personnifié dans les chansons folkloriques. Il apparaît principalement comme un promoteur du bien-être des porcs, un assistant des porcs ou comme un porc lui-même. Les porcs reçoivent un honneur particulier ce jour-là: ils sont bien soignés, et même parfois conduits à la taverne pour danser – le tout pour faire de bons porcelets.

Bien sûr, il s’agit d’un rituel de fertilité. Le matin, alors que les porcs ne sont pas encore nourris, tout le monde se lave, s’habille et se rend à la porcherie. Le porcher monte à la grange et sonne la cloche, les autres chantent: “Oh toi, cochon d’Antoine” célébrant ainsi la fertilité du cochon. Le porcher doit prendre et enterrer la surface du museau du porc à l’endroit où les porcs iront pâturer l’année suivante, car ils y creuseront et mangeront calmement tout l’été prochain. […]

Semer et se livrer aux travaux d’aiguille est interdit, ainsi que boire chez soi. Un jour brumeux le 17 janvier est réputé annoncer des inondations, alors qu’un jour ensoleillé annonce de bonnes moissons et un jour sec la sécheresse. […]

Delfi