L’incroyable histoire de Nora Lakheal, enfant de Barbès, première femme et première musulmane arabophone à intégrer le groupe Islam Radical chez les Renseignements Généraux

Fille d’immigrés installés à Paris, Nora Lakheal commence par cacher sa condition sociale au monde extérieur. Au gré des rencontres de sa vie, elle décide de se battre contre cette étiquette/ce masque que la vie lui a imposé. Nora commence par intégrer la police nationale, où elle fait face au racisme éhonté. Dans les années 2000, elle est repérée par les Renseignements Généraux.

C’est la première femme à intégrer le groupe Islam Radical de la SORS, l’élite des RG. Commence alors une vie telle qu’on les voit dans les films entre filature et discrétion. Forte de ces expériences, Nora décide aujourd’hui de se dévoiler et de nous raconter l’extraordinaire histoire de sa vie peu commune. Fille d’immigrés installés à Paris, Nora Lakheal commence par cacher sa condition sociale au monde extérieur.

Cette femme d’exception évoque son parcours de vie riche de ses cours de philosophie à la Sorbonne et de sa formation à l’école de la police nationale après avoir réussi brillamment le concours. Sa vitalité de femme dynamique et sportive n’altère pas une spiritualité qui jaillit dans ses propos.”

lle traque ainsi depuis des années les terroristes pour les neutraliser au péril de sa vie. Elle le fait pour sauver des vies. Elle fait aussi par amour de la France et par volonté de mettre hors d’état de nuire ceux qui dévoient sa religion. 

Suite aux attentats du 11 septembre 2001, le service que j’ai intégré à changer de logiciel en termes de lutte antiterroriste, c’est-à-dire mettre à profit les collègues femmes pour rentrer par exemple dans les mosquées ou aller dans des endroits bien particulier. On savait que j’étais musulmane et arabophone, j’ai donc été choisie, ce qui ne se fait plus maintenant.”

Nora Lakheal est aujourd’hui fonctionnaire au ministère de l’Intérieur. Son témoignage intitulé Agente d’élite. Le récit inspirant d’une enfant de Barbès est publié aux éditions Max Milo.