Lituanie : La Douma russe remet en question l’indépendance du pays balte

En Russie, un projet de loi soumis à la Douma appelle à l’abrogation du décret du Conseil d’État de l’URSS « sur la reconnaissance de l’indépendance de la République de Lituanie ».

Le projet a été soumis par Yevgeny Fyodorov, un membre de Russie Unie, le plus grand parti politique du pays. Dans sa note informative, M. Fyodorov indique que le décret reconnaissant l’indépendance de la Lituanie est illégal, « car il a été adopté par un organe inconstitutionnel et en violation […] de la Constitution de l’URSS ».

Le décret du Conseil d’État de l’URSS n° GS-1 « sur la reconnaissance de l’indépendance de la République de Lituanie » a été adopté en 1991 lors de la réunion du Conseil d’État de l’URSS présidée par le président de l’URSS Mikhail Sergeyevich Gorbachev. Ce texte annonçait la reconnaissance de la République de Lituanie en tant qu’État indépendant.

La Lituanie a déclaré son indépendance en mars 1990. Au moment où le bloc soviétique a reconnu son indépendance, le pays était déjà reconnu par plus de 50 pays de par le monde.

M. Fyodorov remet en question non seulement ce décret, mais souligne également que la République de Lituanie n’a « pas organisé de référendum sur la sécession de l’URSS et qu’aucune période de transition n’a été établie pour l’examen de toutes les questions litigieuses ».

Ce n’est pas la première fois que M. Fyodorov remet en question cette indépendance. En effet, il avait déjà contesté l’indépendance de la Lituanie en 2015.

Euractiv