Lituanie : Etat d’urgence face à l’afflux de migrants afghans, camerounais, irakiens et syriens, en provenance du Belarus (Màj)

04/07/2021

Le ministre lituanien de l’Intérieur, Agle Bilotaite, a déclaré tard vendredi que la décision, proposée par le Service national des gardes-frontières, était nécessaire non pas en raison d’une menace accrue pour le pays de 2,8 millions d’habitants, mais pour mettre en place un système plus solide pour gérer les migrants qui arrivent.

La Lituanie a déclaré l’état d’urgence en raison d’un afflux de migrants ces derniers jours en provenance de la Biélorussie voisine, alors que les tensions entre l’Union européenne et la Biélorussie s’intensifient.

Le ministre lituanien de l’Intérieur, Agle Bilotaite, a déclaré vendredi soir que la décision, proposée par le service national des gardes-frontières, était nécessaire non pas en raison d’une menace accrue pour le pays de 2,8 millions d’habitants, mais pour mettre en place un système plus robuste pour gérer les migrants entrants.

«Il est très important de disposer d’un système et d’instruments juridiques (…) pour pouvoir prendre rapidement des décisions en réponse aux défis qui se présentent », a déclaré Bilotaite lors d’une réunion du gouvernement vendredi.

Le président autoritaire biélorusse Alexandre Loukachenko a averti que son pays riposterait aux dernières sanctions de l’UE contre son régime en assouplissant les contrôles aux frontières pour les sans-papiers. Le bloc a resserré les sanctions contre la Biélorussie après que le gouvernement de Loukachenko a forcé un avion de ligne à se détourner et à atterrir et a arrêté un éminent journaliste pendant le vol.

Le cabinet de la Première ministre Ingrida Simonyte a déclaré l’état d’urgence après que les autorités frontalières eurent annoncé vendredi avoir détenu environ 150 migrants illégaux au cours de la dernière journée en provenance de Biélorussie, avec laquelle la Lituanie partage une frontière de 679 kilomètres (422 milles).

Ce nombre de migrants détenus à la frontière biélorusse est trois fois plus élevé que le précédent record quotidien, ont déclaré des responsables lituaniens. Des images de vidéosurveillance diffusées par les gardes-frontières lituaniens montraient des migrants sautant par-dessus une clôture séparant la Biélorussie et la Lituanie et rampant, marchant ou courant du côté lituanien.

La plupart des migrants ont déjà demandé l’asile en Lituanie et comprennent des citoyens afghans, camerounais, irakiens et syriens. La Lituanie a mis en place des camps de tentes pour accueillir le nombre croissant de migrants.

Mantas Adomenas, vice-ministre lituanien des Affaires étrangères, a déclaré que le principal problème était d’identifier les migrants qui arrivent sans papiers.

« Nous parlons maintenant de la façon de les identifier, de leur donner des documents afin que les migrants économiques puissent être renvoyés dans leur pays d’origine », a déclaré Adomenas à la chaîne de télévision LNK Lituanie.

Un total de 822 migrants en provenance de Biélorussie ont été détenus en Lituanie jusqu’à présent cette année, contre 81 en 2020, a indiqué le Baltic News Service.

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, s’est rendue vendredi à Vilnius, la capitale de la Lituanie, et s’est engagée à aider le pays, une ancienne république soviétique, à faire face à l’afflux de migrants.

« Vos inquiétudes et vos problèmes ici en Lituanie sont des inquiétudes et des problèmes européens », a déclaré von der Layen lors d’une conférence de presse conjointe avec Simonyte et le président lituanien Gitanas Nauseda. « Nous sommes vraiment à vos côtés dans cette période difficile. »

Von der Layen a promis l’aide de Frontex, l’agence de garde-frontières et de garde-côtes de l’UE, qui a annoncé jeudi qu’elle déploierait des équipes de garde-frontières non seulement en Lituanie mais aussi en Lettonie, un voisin balte qui partage également une frontière avec la Biélorussie.

Lundi, le ministère biélorusse des Affaires étrangères a annoncé que le gouvernement suspendrait un accord avec Bruxelles destiné à endiguer l’immigration illégale vers l’UE.

Associated Press

_________

02/07/2021

Une première équipe de six gardes-frontières de l’agence européenne Frontex a commencé à travailler vendredi 2 juillet 2021 en Lituanie, où les arrivées de migrants du Bélarus voisin sont en forte hausse.

Les gardes-frontières lituaniens ont indiqué avoir arrêté quelque 150 migrants ces dernières 24 heures – près du double du nombre d’arrestations sur l’ensemble de 2020. Depuis ce vendredi 2 juillet 2021, ils seront aidés de la première équipe de six gardes-frontières de l’agence européenne Frontex en Lituanie, où les arrivées de migrants du Bélarus voisin sont en forte hausse.

81 traversées illégales en 2020 contre 800 en 2021

Cela porte le nombre total de traversées illégales de frontières par des migrants détectées cette année à plus de 800, la plupart venant du Moyen-Orient. Sur l’ensemble de 2020, 81 traversées illégales de la frontière ont été détectées.

« La situation est tendue et a tendance à se détériorer », a déclaré le ministre lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis. « Le but du ministère des Affaires étrangères est clair : les migrants économiques qui traversent la frontière de l’Union européenne illégalement doivent être renvoyés à l’endroit d’où ils viennent », a-t-il ajouté.

Le gouvernement lituanien, qui s’oppose au président bélarusse Alexandre Loukachenko, a indiqué qu’il soupçonnait les autorités bélarusses de laisser les migrants passer la frontière.

L’inquiétude du président du Parlement européen

Le président du Parlement européen David Sassoli a exprimé vendredi son « inquiétude » à propos de la situation à la frontière entre la Lituanie et le Bélarus. « Une fois de plus, quelqu’un joue de façon inacceptable avec la vie d’autres personnes », a-t-il estimé. Il y a deux semaines, l’armée lituanienne avait mis en place plusieurs tentes pour les migrants, pour pouvoir gérer l’afflux.

Le nombre de gardes-frontières de Frontex devant être déployés à la frontière bélarusse devrait passer à 30 dans le courant du mois.