Sicile : L’ONG Open Arms sauve 146 migrants en mer et les débarque dans l’île (Màj)

16/02/2021

Après trois jours passés sur une mer agitée, les 146 migrants secourus par l’ONG Open Arms sont arrivés en Sicile.

Le navire a accosté à Port-Empédocle où tous les passagers ont aussitôt été soumis à un test Covid. Un dépistage organisé par la Croix-rouge italienne, qui s’est révélé négatif pour tous. Les migrants ont ensuite été autorisés à débarquer, mais les autorités italiennes maintiennent une stricte surveillance.

Quarantaine de deux semaines

Maintenant qu’ils ont pu quitter le navire, ils vont être placés en quarantaine dans des lieux décidés par les autorités, souligne Juanfe Jiménez, coordinateur médical de l’ONG Open Arms. Bien qu’ils aient tous été testés négatifs, les autorités imposent une quarantaine complète de deux semaines. Depuis le début de la pandémie, cette situation se répète à chaque fois que nous arrivons dans un port, en l’occurrence ici en Italie.

_________

13/02/2021

À près de 200 kilomètres des côtes libyennes, l’ONG Open Arms a secouru ce vendredi une quarantaine de personnes, dont une femme avec son bébé de trois mois ainsi que trois mineurs non accompagnés. Ils naviguaient depuis 24 heures dans un bateau en bois et venaient du Soudan, d’Égypte, du Cameroun, d’Algérie et du Maroc.

Le sauvetage a eu lieu entre 18 et 19 heures, après une rencontre avec des garde-côtes libyens, qui ont invité le bateau de sauvetage à quitter la zone, affirmant qu’il s’agissait des eaux libyennes. Cependant, ce secteur était situé dans la zone SAR, où Malte est responsable de la coordination des opérations de sauvetage.

Le navire battant pavillon espagnol avait déjà rencontré les garde-côtes libyens dans le cadre de cette mission, notamment le 11 février, lorsque le Fezzan 685 de la patrouille libyenne a encerclé le navire de l’ONG sans indiquer ses intentions, ni répondre aux appels radio.