Longué-Jumelles (49) : « De la Guinée à l’Anjou », Bosco Tolno évoque devant les collégiens son parcours de migrant

Se sentant en insécurité dans son pays, le Guinéen Bosco Tolno a fui, via le Mali, pour rejoindre le Maghreb ; puis, plus tard, la France. Désormais bien inséré dans ce pays d’adoption, il a évoqué son parcours de migrant devant des élèves du collège Saint-Joseph de Longué.

Bosco Tolno est arrivé en France le 30 octobre 2018 à l’âge de 23 ans, après bien des péripéties. Accueilli dans une famille française, le jeune Guinéen, qui parlait peu la langue de Molière, est aujourd’hui âgé de 25 ans et aspire à vivre sa nouvelle vie à la française. Son rêve, travailler, se marier, avoir des enfants, exprimer sa passion pour la danse et voter.

Après avoir travaillé quelque temps au collège Saint-Joseph de Longué, Bosco Tolno est revenu dans l’établissement vendredi 5 février, afin de témoigner devant les élèves de son parcours de migrant. Cette intervention s’est inscrite dans le cadre du chapitre de géographie « Le monde des migrants » étudié par les élèves de quatrième, avec les professeures Marie-Claude Mouillé et Élise Audouit.

. .

« Une belle leçon de vie »

« La présence de Bosco Tolno au collège est également une ouverture vers une autre culture et une belle leçon de vie et d’optimisme, surtout dans le contexte sanitaire mondial actuel », souligne notamment Thierry Bélanger, le directeur du collège Saint-Joseph.

Ouest-France