Lori Lightfoot (maire de Chicago) interdit les manifestations dans son quartier, invoquant son droit à la sécurité

https://www.foxnews.com/us/lori-lightfoot-defends-ban-protesters-on-her-block-citing-right-to-safety

Temps de lecture : 2 minutes

La maire démocrate a déclaré que sa famille avait besoin d’une sécurité accrue en raison des menaces qu’elle reçoit quotidiennement. 

Chicago connait depuis des mois des manifestations régulières, dont beaucoup ont dégénéré en extrème violence, la mairesse Lori Lightfoot (qui les a appuyées) y met enfin un terme…. pour celles qui se déroulent devant sa maison !!

Elle a défendu le service de police de Chicago en pour avoir interdit aux manifestants d’entrer dans le quartier où elle vit, invoquant son droit à la sécurité.

«Je pense que les habitants de cette ville, comprennent la nature des menaces que nous recevons quotidiennement, et que j’ai le droit de m’assurer que ma maison est sécurisée», a déclaré Lightfoot, selon le Chicago Tribune.

A la suite des manifestations de rue massives après le meurtre de George Floyd en mai, la police de Chicago a interdit les manifestations près du domicile du maire. Les agents ont reçu pour instruction d’arrêter toute personne manifestant près de sa résidence de Logan Square.

Plus de 100 personnes ont été arrêtées ces dernières semaines après avoir pillé le centre-ville le 10 août que Lightfoot a qualifié d ‘«attaque planifiée» .

Les responsables de la ville ont été forcés de fermer les transports en commun et de relever tous les ponts menant vers le centre-ville le lendemain matin.

Lightfoot suit les traces de la maire de Seattle, Jenny Durkan, qui a également sympathisé avec les émeutiers détruisant sa ville, et a émis l’hypothèse que la «zone autonome de Capitol Hill» pourrait inaugurer un été d’amour. Les deux meurtres à CHOP n’ont peut-être pas changé d’avis sur ce genre de gauchistes, mais les manifestants défilant devant sa maison ont été le catalyseur pour qu’elle agisse enfin.

Pour les dirigeants libéraux, les règles sont «la sécurité pour moi, mais pas pour toi».

Pour mémoire : la maire de Chicago et sa “femme”…

2 Commentaires

  1. “Les responsables de la ville ont été forcés de fermer les transports en
    commun et de relever tous les ponts menant vers le centre-ville le
    lendemain matin”.

    Ils ont préparé l’huile bouillante pour les nuggets et les frites.

Les commentaires sont fermés.