Lorient (56) : Le joueur de football Yoane Wissa agressé à l’acide, à son domicile (MàJ: l’agresseuse écrouée)

Yoane Wissa est sorti de l’hôpital, et la femme soupçonnée de l’avoir agressé il y a dix jours a été mise en examen et placée en détention provisoire.

C’est ce qu’a annoncé ce vendredi le parquet de Lorient à l’AFP. L’agresseuse, âgée d’une trentaine d’années, a reconnu avoir brûlé avec un produit corrosif l’attaquant du FC Lorient au cours de la nuit du 1er au 2 juillet, avant d’enlever le nouveau-né d’une jeune mère […].

Elle a expliqué « avoir subi une fausse couche » et n’avoir « trouvé aucune autre solution que d’enlever un enfant nouveau-né pouvant correspondre physiquement à celui qui était attendu » . La police a rapproché les deux faits, puisque Yoane Wissa est père d’une petite fille de quelques semaines, mais elle conteste avoir essayé d’enlever cet enfant...

SoFoot


04/07/2021

Le numéro 19 du FC Lorient, Yoane Wissa, a été agressé à son domicile, dans la nuit de jeudi à vendredi. L’international congolais a du être hospitalisé au GHBS, peu après minuit, suite à des brûlures aux yeux, et a dû subir une intervention chirurgicale, ce vendredi après-midi. Selon nos informations, un risque plane sur le fait qu’il puisse recouvrer toute son acuité visuelle.

D’après les éléments communiqués par le parquet de Lorient, ce jeudi, vers minuit, le Merlu aurait reçu «au niveau du visage et du corps», des «projections d’acide».

D’après nos informations, son agresseur pourrait être une femme, qui ne lui était pas tout à fait étrangère: plus tôt dans la journée, elle se serait présentée à son domicile pour lui demander un autographe « pour son fils ». L’attaquant lorientais dit s’y être prêté de bonne grâce, n’imaginant pas revoir cette femme

Le club « sous le choc »

Le parquet de Lorient a confirmé l’ouverture d’une enquête. « Le ou les auteurs sont recherchés, nous faisons ce qu’il faut pour les identifier et mieux connaître les circonstances de cette agression », indique le commissaire Laurent Palmarini, chef de la sûreté départementale du Morbihan. À ce stade, plusieurs hypothèses sont étudiées, pour comprendre ce geste « mystérieux ».

Le FC Lorient, par la voie d’un communiqué, a expliqué avoir « appris ce matin que Yoane Wissa avait été victime d’une agression chez lui durant la nuit avant d’être hospitalisé d’urgence. » Le club, « sous le choc », compte sur la justice « pour permettre de condamner l’auteur de cette attaque. »

Maillon fort de l’attaque lorientaise

Yoane Wissa, 24 ans, est arrivé au FC Lorient en janvier 2018, lors du mercato hivernal. Depuis, l’attaquant, qui joue également milieu excentré, a disputé 128 matchs sous les couleurs tangos et inscrit 37 buts. La saison passée, il a largement contribué au maintien des Merlus en Ligue 1 en marquant dix buts et en étant quatre fois passeur décisif. Sous contrat avec le FCL jusqu’en 2024, l’international de la RD du Congo pourrait toutefois quitter la ville aux cinq ports lors du mercato estival, ses prestations de qualité ne laissant pas insensibles d’autres clubs. Maillon fort de l’attaque lorientaise, Yoane Wissa a effectué la reprise de la préparation estivale du FCL ce jeudi 1er juillet.

Yoane Wissa avait signé son premier contrat professionnel en 2016 au SCO Angers (deux matchs en Ligue 1), puis avait été prêté dans la foulée en Ligue 2 à Laval, puis l’AC Ajaccio, avant de rejoindre le Morbihan où officiait alors Mickaël Landreau au poste d’entraîneur. Le joueur a donc véritablement découvert la Ligue 1 la saison passée, sous les ordres de Christophe Pelissier qui l’a beaucoup sollicité au cours de la saison avec 38 matchs (30 en tant que titulaire).

Le Télégramme