Lot-et-Garonne : quelle prise en charge pour les mineurs non accompagnés ?

Le Dammie, dirigé par Simon Daudré, possède plusieurs structures, dont une maison en centre-ville d’Agen. Amal y est éducatrice depuis 2018. © Crédit photo : Thierry Breton

Des dizaines de mineurs non accompagnés arrivent chaque année dans le Lot-et-Garonne. Plusieurs structures dédiées les accompagnent dont le Dammie, à Agen, qui leur permet de s’insérer et de s’intégrer

Ahmed est parti du Bangladesh en avril 2019. Il a pris le bateau, a traversé Dubaï, la Turquie, la Grèce, l’Italie. « Ces quinze jours restent un très mauvais souvenir. » Le jeune homme a quitté son pays d’origine pour fuir son père. Un départ à l’âge de 17 ans, sans savoir qu’il terminerait ce périple dans le Lot-et-Garonne. « Je suis arrivé ici un peu par hasard. » Sur le conseil d’un autre jeune homme croisé au cours de cet éprouvant voyage, il a atterri à Agen.

Comme Ahmed, ils sont près de 20 000 en France à être pris en charge chaque année via l’aide sociale à…[…]…

L’article complet: SUD-OUEST