Lyon (69) : Sept antifas inculpés après avoir agressé une personne lors d’une manifestation contre le Pass sanitaire, quatre placés en détention provisoire

D’après le Parquet de Lyon, sept personnes “sympathisantes ou membres actifs du “Groupe Antifasciste Lyon et Environs” ont été déférées ce jeudi. Il leur est reproché d’avoir commis des violences en réunion sur une personne à raison de son appartenance présumée à un groupe d’extrême droite. Des faits qui s’étaient déroulés durant la manifestation anti-pass sanitaire du 28 août dernier. La scène avait été filmée par la vidéo-protection de la Ville de Lyon, ce qui a permis aux enquêteurs de mettre des noms sur les visages des individus véhéments.

Sur la totalité des prévenus, quatre ont été placés en détention provisoire. Les trois autres ont été laissés libres, sous contrôle judiciaire. Les sept antifascistes ont tous rendez-vous au tribunal correctionnel de Lyon, le 4 novembre. Ils devront alors répondre des chefs de “participation à un groupement en vue de commettre des violences” et de “violences volontaires commises en réunion sans ITT”.

Sur son compte Facebook, le Groupe Antifasciste Lyon et Environs dénonce un “acharnement politique“.

Lyon Mag