Lyon : L’université Jean Moulin saisit la justice après des accusations de racisme

L’Université Jean Moulin Lyon 3 a été saisie la semaine dernière d’accusations graves de racisme et de discriminations au sein d’une promotion du Département d’Histoire de sa Faculté des Lettres et Civilisations. 

Dès la connaissance de ces faits, des actions ont été engagées afin de rassembler des éléments de preuve. Tous les faits précis signalés ont été transmis au Procureur de la République immédiatement et les instances disciplinaires ont été saisies.

Pour Éric Carpano, président de l’Université Jean Moulin Lyon 3, “l’humanisme et les principes de la République ne sont pas négociables. Je ne laisserai pas notre Université devenir l’instrument de ceux qui veulent porter atteinte à ces valeurs. L’engagement de l’Université Jean Moulin Lyon 3 contre le racisme, l’antisémitisme, le négationnisme et la haine antimusulmans sera sans faille”.

Les étudiants de la filière concernée ont été réunis par le Président de l’Université qui leur a rappelé un certain nombre de valeurs et les a informés de l’engagement de ces procédures.

Mercredi 20 avril, à 18h10, des membres de la “Cocarde Étudiante” ont occupé illégalement un amphithéâtre de notre Université. Le Président de l’Université a fait savoir aux intéressés qu’ils devaient quitter les lieux et a pris les dispositions nécessaires avec les représentants de la force publique pour parer à toute éventualité. A 18h40, les lieux étaient libérés.

France3