Tain-l’Hermitage (26) : Macron giflé (Màj : Damien Tarel condamné à 4 mois de prison ferme)

10/06/2021

Ce jeudi 10 juin se tenait au tribunal de Valence l’audience en comparution immédiate de Damien Tarel. Le jeune homme de 28 ans, domicilié à Saint-Vallier, est l’auteur de la gifle au président Emmanuel Macron en déplacement à Tain-l’Hermitage (Drôme) il y a deux jours.

Le prévenu encourrait jusqu’à 3 années de prison et une amende de 45.000 euros. Après avoir visionné deux vidéos de la gifle, Damien T. a expliqué son geste “par la surprise de l’avoir vu arriver vers moi”. En début d’après-midi, le procureur a requis 18 mois d’emprisonnement, ainsi qu’un mandat de dépôt.

Emmanuel Macron représente la déchéance de notre pays”, affirme le prévenu, selon lequel “cette claque n’aurait pas eu lieu s’il ne s’était pas dirigé vers moi avec une démarche élective. Ça m’a déplu”.

“L’acte de mon client n’était pas prémédité, pas réfléchi”, a assuré l’avocate du prévenu. Le tribunal a condamné Damien Tarel à 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Le jeune homme a été conduit au centre pénitentiaire de Valence à l’issue de l’audience.

Fils unique, son père était plâtrier-peintre et sa mère professeure de danse. Titulaire d’un bac S, le prévenu a suivi une formation de 6 mois dans les pompes funèbres avant d’arrêter. Il a par la suite suivi une formation universitaire à Lyon en thanatopraxie mais n’a pas eu le concours. Il n’a pas travaillé depuis 2 ans et il est président de trois associations à Saint-Vallier : arts martiaux, jeux de plateaux et café japonisant.

Le Dauphiné

__________________

08/06/2021

Emmanuel Macron giflé par un homme dans la Drôme

L’homme, qui a crié “Montjoie, Saint-Denis, à bas la Macronie” avant de commettre son geste, a immédiatement été plaqué au sol par le service de sécurité du président de la République.

Montjoie ! Saint Denis ! est le cri de guerre des rois de France, présent sur les armoiries de France et de Navarre.

Il aurait fait référence à la bannière légendaire de Charlemagne, l’Oriflamme, également connue sous le nom de «Montjoie» et conservée à l’abbaye de Saint-Denis, bien que des explications alternatives existent.

👉 Inspiré d’une montjoie (Bannière) et du nom du saint patron et protecteur des rois de France (Denis de Paris).

Les messages de soutien affluent…