Marine Le Pen trouve normal que Danièle Obono porte plainte contre Valeurs Actuelles (Maj) documentation

Temps de lecture : < 1 minute

Par Philippe Carhon pour le Salon Beige.

Il s’agit de quelques secondes  sur LCI au milieu de l’émission “En toute franchise” où Marine le Pen était invitée dimanche 13 septembre. Quelques secondes que la direction du RN qualifiera sans doute de dédiabolisation, une fois de plus.

Au cours de la même émission, Marine Le Pen dénonce le recul de la liberté d’expression en France, notamment par l’indignation permanente des journalistes pour tel ou tel propos, défend la republication des caricatures par Charlie Hebdo :

La liberté d’expression, c’est y compris protéger des opinions qui heurtent, qui choquent, et même, dit la cour européenne des droits de l’Homme, qui peuvent faire peur à une partie de la population”

Et tout à coup, Marine Le Pen enchaîne et déclare à propos de l’affaire Obono :

“Je comprends parfaitement que madame Obono ait été blessée par ce dessin. Je trouve ce dessin particulièrement maladroit. Elle porte plainte et c’est normal. Mais doit-on pour cela exclure les journalistes de Valeurs Actuelles des plateaux de télévision (…)”

Se désolidariser ainsi de Valeurs Actuelles, tout en faisant semblant de regretter l’éviction de Geoffroy Lejeune de la chaîne LCI, est lâche et complètement contreproductif. Marine Le Pen se rend-elle compte que Valeurs Actuelles est probablement l’hebdomadaire le plus proche idéologique de l’électorat du RN ?

Regarder la vidéo à compter de 39’15”

Extrait de l’article de VA: