Marseille : Dans le quartier du Vieux-Port les rodéos nocturnes de voitures excédent les riverains

Temps de lecture : 2 minutes

A Marseille, l’État vient d’être condamné pour son inaction face aux rodéos urbains en deux roues dans les quartiers Nord. Aujourd’hui c’est en centre-ville que des nuisances sont dénoncées par des riverains, excédés par le bruit de voitures puissantes qui vrombissent toutes les nuits. 

Selon certains riverains du Vieux-Port à Marseille depuis quelques temps, pour eux, les nuits blanches sont de plus en plus fréquentes. En cause, les rodéos nocturnes de grosses cylindrées, comme en témoigne cette vidéo filmée par un habitant du quartier.

Ce jour-là en plus de la nuisance sonore, quatre autres véhicules sont emboutis, quelques secondes après le conducteur fait une petite marche arrière et repart comme si rien ne s’était passé.

Eric Claudel riverain et membre du collectif Stop au bruit à Marseille ne cache pas son amertume face à ce type de situation récurrente, il déclare :

ça fait à la fois du bruit, c’est très dangereux, c’est dans l’illégalité et l’impunité totale…et en fait on arrive plus à dormir, tous les riverains ont perdu le sommeil depuis plusieurs mois

Les riverains expliquent faire régulièrement appel à la police et à la mairie mais disent se sentir un peu abandonnés. Ils ont donc décidé de lancer une pétition en ligne “demandant l’intervention des autorités afin de faire cesser les nuissances à Marseille / Hôtel de ville”, des riverains qui souhaitent porter plainte par la suite.

Les responsables du CIQ, le Comité d’Intérêt de Quartier se sont également saisis du probléme.  Dans un mail adressé à certains résidents Denise Renucci, Pdte du CIQ indique :

 …tous les problèmes que nous rencontrons dans notre quartier sont sur les bureaux des instances policières et du préfet depuis début juillet par les soins du CIQ en liaison directe et permanente avec les différents services et tous les adhérents…nous ne relâchons pas notre action et avons l’intention comme l’an dernier d’organiser une réunion publique avec des invités, afin de permettre à chacun de s’exprimer, de témoigner et lister les problèmes… 

Alerté par plusieurs courriers de résidents les services de police ont  répondu 

Concernant les nuisances engendrées par les automobilistes et deux roues circulant sur votre secteur, plusieurs contrôles routiers ont été organisés le jour et la nuit avec verbalisations et mises en fourrière
 

De leur côté certains syndicats de police dénoncent un manque de moyens ainsi qu’un manque de volonté politique, comme nous l’explique Michel Esposito Secrétaire départemental adjoint Syndicat Alliance

Je vous fais un parallèle avec les arrachages de colliers en or qu’ils y avaient sur l’hyper-centre…l’État y a mis les moyens, le fléau a été enrayé en quelques mois …donc pour les rodéos pourquoi ne pas faire la même chose tout simplement ?

France3

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.