Mauves-sur-Loire (44) : Christophe reçoit des menaces suite à sa pétition pour la régularisation du migrant camerounais apprenti mécanicien pacsé avec sa fille

Christophe Quilici, un sexagénaire nantais a lancé une pétition en ligne pour demander la régularisation du compagnon camerounais de sa fille. Des néonazis lui sont tombés dessus. Il a porté plainte pour menaces de mort et « ne veut pas s’écraser »

Elle n’a pas dormi durant plusieurs nuits. Fermé le portail, habituellement toujours ouvert. A guetté « les bruits ». « J’étais dans un état de choc », raconte Catherine Quilici. C’était il y a une petite quinzaine de jours. Après des menaces de mort à l’encontre de son mari, Christophe, lancées sur un site néonazi.

Vianney Ngongang Nganso, 28 ans, d’origine Camerounaise vit chez nous depuis plus de trois ans. Il est pacsé avec notre fille Adèle depuis deux ans. Il a entamé un apprentissage en mécanique automobile, avec promesse d’embauche a l’issue de cette formation.

Son patron fait l’éloge de sa motivation, premier arrivé, dernier parti. La mécanique a toujours été sa passion. Son intégration dans notre entourage familial et amical n’est plus à prouver. Vianney EST de notre famille. De nombreux témoignages circonstanciés en attestent.

Après plus de trois ans d’un parcours exemplaire, il a reçu un refus de titre de séjour, invoquant un manque de stabilité ??? En attendant un nouveau recours administratif, dans un délai incertain de plusieurs mois, il n’a plus le droit de se former ni de travailler.

Le préjudice humain et économique est énorme!

Nous souhaitons de tous nos vœux une régularisation dans les plus brefs délais afin que Vianney puisse poursuivre sa vie avec ceux qu’il aime et qui l’aiment et qu’aboutisse son projet professionnel.

Ouest-France