Merkel contre des avantages pour les personnes vaccinées – Spahn prévoit une carte de vaccination numérique

Angela Merkel refuse de donner la préférence aux personnes vaccinées dans les conditions actuelles (Photo: Reuters / Hannibal Hanschke / Pool)

La chancelière Angela Merkel (CDU) est contre un abaissement général des restrictions dans le cadre du Covid pour les personnes vaccinées. “Tant que le nombre de personnes vaccinées est tellement inférieur à ceux qui attendent la vaccination, l’Etat ne devrait pas traiter les deux groupes différemment”, a déclaré Merkel jeudi au Frankfurter Allgemeine Zeitung. Mais lorsqu’il s’agit de relations contractuelles privées, “nous ne pouvons guère intervenir du côté de l’Etat”.

Le ministre fédéral de la Santé Jens Spahn (CDU) a annoncé un carnet de vaccination numérique en plus du carnet de vaccination jaune commun. Un tel certificat de vaccination est de toute façon prévu en 2022, mais devrait désormais être élaboré au préalable, a-t-il déclaré mercredi au Bundestag. Il n’a pas pris position sur une éventuelle préférence pour les personnes vaccinées: il s’agissait d’un débat séparé qui “sans aucun doute” devait être mené au Bundestag. Cependant, il a exclu que l’État utilise deux poids deux mesures dans les hôpitaux ou dans d’autres domaines du bien-être public pour les personnes vaccinées et non vaccinées.

Les conditions peuvent changer

Merkel a déclaré qu’en principe, il fallait d’abord clarifier avec certitude si les personnes vaccinées n’étaient plus contagieuses. Merkel a également précisé que la façon dont les gens traitaient les vaccinés et les non-vaccinés pouvait changer. “Si nous avons fait une offre de vaccination à suffisamment de personnes et que certaines d’entre elles ne veulent pas du tout se faire vacciner, nous devrons nous demander s’il devrait y avoir des ouvertures et des points d’accès uniquement pour les personnes vaccinées dans certaines zones.”

Merkel elle-même ne veut se faire vacciner que lorsque c’est son tour selon la priorisation recommandée par la Commission permanente de vaccination. Contrairement à d’autres groupes professionnels, elle est capable de garder ses distances. “Un enseignant de maternelle, un enseignant du primaire ne peuvent pas faire ça.” Plus il y a de vaccins, plus il faudra faire preuve de souplesse dans la hiérarchisation.

Un groupe de travail sur les vaccins mis en place

Le gouvernement fédéral a mis en place un groupe de travail pour s’occuper de l’expansion accrue de la production de vaccins en Allemagne. Les ministères des Finances, de l’Économie et de la Santé ont annoncé mercredi qu’il s’agissait de prendre des contre-mesures avec les entreprises concernées en temps utile si des goulots d’étranglement dans la production de vaccins menaçaient. Le groupe de travail s’occupe de l’approvisionnement en matières premières, de la production et du remplissage des vaccins et des sous-produits nécessaires tels que la solution saline pour la dilution et l’injection.

Le secrétaire d’État à l’économie, Andreas Feicht, prendra la direction d’un comité des secrétaires d’État. Le groupe de travail lui-même étant dirigé par le chef de l’Agence fédérale de l’immobilier d’Etat, Christoph Krupp. D’une part, les deux comités devraient s’assurer à court terme que suffisamment de vaccins sont disponibles pour tous les citoyens selon le calendrier actuel. Mais ils devraient également développer la production de vaccins en Allemagne à moyen terme et soutenir le site de recherche allemand.

Yahoo ! Nachrichten