Moûtiers (73) : La Savoyarde Aminata Keïta élue Miss Mali France

Après avoir tenté en 2019 l’élection départementale Miss Pays de Savoie, où elle avait été nommée 2e Dauphine, puis en 2020 l’élection régionale Miss Rhône-Alpes, Aminata Keïta a visé, cette année, l’élection Miss Mali France. Un concours, qu’elle a remporté, et qui met en lumière les richesses de la double culture, afin de se rapprocher de ses origines. Déterminée, cette jeune moûtiéraine de 23 ans, d’origine malienne, arrivée en France à l’âge de 3 ans et demi, a réalisé son rêve d’enfance grâce à la force de sa devise : “Croire en ses rêves”. Un message qu’elle souhaite aussi partager.

L’élection Miss Mali France s’est déroulée à Paris au théâtre du Blanc-Mesnil, et a nécessité plusieurs déplacements pour rejoindre la capitale. De père “Malinké” et de mère “Peulh” (peuples d’Afrique de l’Ouest), Aminata possède la double nationalité franco-malienne et parle couramment le “bambara”, une des langues les plus parlées du Mali.

La 20e édition de Miss Mali France était une édition spéciale sur le thème “L’empire de nos jours”. Lors du spectacle les Miss en lice ont présenté des revues sur “Les rois maliens”, “l’esclavage”, “les tirailleurs sénégalais” (avec la rencontre du dernier tirailleur sénégalais vivant) et “les temps modernes”.

Les jeunes filles sélectionnées ont également interprété des danses traditionnelles afin de présenter les différentes cultures maliennes et les multiples ethnies. « Lorsque j’ai entendu la nomination de Miss Mali France, je cherchais qui était la candidate annoncée avant de réaliser que c’était moi, et ce sont les autres candidates qui m’ont fait prendre conscience de mon élection », se souvient Aminata, avec un sourire éclatant. Sur le podium, elle a immédiatement pensé au bonheur que ses parents allaient avoir, et a été interviewée par la première télévision malienne. Elle a aussi participé à une séance photo avec tous les partenaires et les invités.

« J’aimerais me présenter au concours de Miss Univers »

Pour arriver à ses fins, Aminata Keïta a travaillé durant de longues heures et a effectué de nombreux déplacements, mais tous ces efforts ont fini par la mener sur la plus haute marche du podium. Mais Aminata compte bien poursuivre ses rêves et se présentera au concours de Miss Mali en décembre prochain à Bamako. « Et si je suis élue, j’aimerais me présenter au concours de Miss Univers », conclut-elle, rayonnante et pleine d’espoir.

Le Dauphiné

(Merci à Xelacarla)