Nantes (44) : Ouverture d’un centre de vaccination contre le racisme avec test de dépistage gratuit

Ce samedi 9 avril 2022 à Nantes, un millier de personnes sont parties du miroir d’eau pour une marche militante à travers la ville. Une boucle de 4 kilomètres et quelques étapes symboliques, notamment place Rosa-Parks à Malakoff.

La dénonciation des violences faites aux femmes, l’exigence du droit au logement, la lutte pour la préservation du climat : quel meilleur endroit pour les prises de paroles que la place Rosa-Parks, quartier Malakoff ?

Le site illustre à lui seul deux des trois thèmes qui ont réuni un gros millier de militants et militantes ce samedi après-midi 9 avril 2022 à Nantes.

Rosa Parks, « mère du mouvement des droits civiques » aux États-Unis

Son nom, Rosa Parks, celui d’une femme noire, américaine, figure emblématique de la lutte contre le racisme. Elle était surnommée mère du mouvement des droits civiques ​par le congrès américain.

C’est justement sur cette place Rosa-Parks, où se sont succédé les orateurs, que Nantes Métropole Habitat, l’organisme HLM de la métropole nantaise, a son siège. Le discours des porte-parole du Dal (Droit au logement) n’en a sans doute eu que plus de poids.

« Anti capitaliste » au cœur d’Euronantes Gare

Le cortège qui s’était mis en route au miroir d’eau, au pied du château des ducs de Bretagne, a repris sa marche au cri de anti capitaliste…​. Cocasse au milieu des tours de béton, de métal et de verre du nouveau quartier Euronantes Gare ! Quant à la dernière ligne droite avant la dispersion, le boulevard Stalingrad, un hommage à la résistance peut-être.

Ouest-France