Nantes (44) : Un collectif rappe socialement à un arrêt de tram

Tous les vendredis de juillet, l’association Urban Nantes a organisé des sessions open mic dans la rue, l’occasion de rappeler que le rap est « social, universel et poétique ».

Une sono portable, deux micros, quelques transats et le soleil qui décline. Il est 18 h à la station de tramway Haluchère – Batignole. L’association Urban Nantes, qui promeut la culture urbaine dans la ville, prépare sa dernière session open mic de l’été. Vendredi 31 juillet, comme tous les vendredis depuis le début du mois, chacun est invité à rapper quelques mots sous les encouragements des spectateurs et les visages intrigués des voyageurs, derrière les vitres du tram.

Ouest-France