Nantes (44) : Vingt-cinq migrants installés devant la mairie obtiennent un hébergement

Environ soixante-dix clandestins à la rue, épaulés par des associations, ont afflué jusqu’au square Amiral-Halgan, ce mardi 15 juin. Juste devant la mairie de Nantes, afin de mettre la pression sur les autorités. Vingt-cinq ont été relogés dans des hôtels dès ce soir.

Une centaine de migrants et de militants de l’Intercollectif Personne à la rue se sont rassemblés devant le marché de Talensac, à Nantes, ce mardi 15 juin. Avant de partir en cortège, vers 18 h, pour occuper un espace public tenu secret jusqu’à la dernière minute.

Et pour cause : il s’agit du square Amiral-Halgan, situé en face de la mairie de Nantes. Sur les grilles, des banderoles revendicatives ont été déployées : « Et toi, tu dors où ? », « Je veux dormir avec toit »… L’idée ? Mettre la pression sur les autorités publiques pour qu’elles trouvent des solutions d’hébergement pour tous ces sans-abri.

« Ils appellent tous les jours le 115 et il n’y a jamais de place », se désole Mathilde, de l’Autre cantine.

« Tirer de nouveau la sonnette d’alarme »

« Ils appellent tous les jours le 115 et il n’y a jamais de place », se désole Mathilde, de l’Autre cantine.

Ouest France