Narbonne (11) : le Collectif accueil migrant(e)s recherche un logement en urgence pour une mère et ses enfants

L’association lance un appel à soutien pour trouver un hébergement en urgence d’ici le 1er janvier.

C’est l’histoire d’une mère courage tunisienne, qui a fui la violence de son foyer. Débarquée dans la cité par hasard avec ses trois enfants en 2019, elle s’est d’abord retrouvée à la rue. “Lors d’un voyage familial en France, à Toulouse, elle a profité du passage aux toilettes de son mari pour prendre le premier train avec ses enfants : terminus Narbonne… Grâce au bouche-à-oreille et en parlant avec d’autres Tunisiens, elle a pris contact avec notre collectif et s’est rendue à la Maison des potes où nous tenons une permanence. Nous l’avons accompagnée pour l’aide médicale, l’inscription des enfants à l’école… La famille a été hébergée par Aude urgence accueil, le temps de demander l’asile, puis d’obtenir une place au Centre d’accueil de Lagrasse. Bien que cette dame et ses enfants aient subi des violences dans la famille en Tunisie (elle s’était déjà sauvée et avait fait appel à la police, qui ne l’a pas entendue), elle a été déboutée de sa demande d’asile : alors que la famille avait retrouvé un peu de stabilité, elle doit quitter le centre d’accueil et toutes les allocations vont s’arrêter”, explique Annie Sauvage, qui suit de près le dossier au Collectif accueil migrant(e)s du Narbonnais. 

Elle a fui son pays “pour sauver ses enfants”

Dès lors, la mère de famille (qui a entamé un recours)  “n’aura plus droit à rien...

.[…].

L’article complet: L’INDEPENDANT