Nigeria : Un gynécologue met en garde contre la pratique traditionnelle consistant à appliquer de la bouse de vache dans le vagin pour faciliter les accouchements

Le Dr Labaran Aliyu, consultant obstétricien et gynécologue de l’hôpital universitaire Aminu Kano, dans l’État de Kano, au Nigeria, a mis en garde les femmes enceintes contre l’application « d’excréments » de vache dans leur vagin.

Aliyu réagissait à des rapports devenus viraux de femmes frottant de « l’excrément » de vache dans leur vagin pendant le travail dans l’espoir de faciliter le processus d’accouchement.

Le professeur d’obstétrique et de gynécologie à l’université Bayero de Kano a expliqué : « Par exemple, la pratique consistant à mettre de la bouse de vache dans le vagin est courante dans certaines communautés de l’État de Kano. Certaines femmes l’appliquent sur leur partie intime en croyant que lorsque le travail devient problématique, cela permettra au bébé de sortir sans effort. »

Poursuivant, le docteur Aliyu a déclaré que cette pratique est mauvaise et qu’elle expose plutôt les femmes au risque d’infection et de tétanos.

Akrik Mag