Nota Bene, le youtubeur de l’Histoire aux deux millions d’abonnés, raconte sa vasectomie comme moyen de contraception

Le tourangeau Benjamin Brillaud, alias Nota Bene, est un “conteur d’histoire” : sur les réseaux sociaux, il raconte l’histoire aux internautes. Loin d’être artisanal. “On a huit salariés, on a entre 35 et 40 auteurs qui travaillent à l’année”, explique le passionné. Ludiques et accessibles, les vidéos de Nota Bene font le bonheur des internautes de tous bords et de tous âges. “Au mois d’avril, avec le confinement, on a dépassé la barre des huit millions de vues dans le mois”, se félicite même Benjamin Brillaud. Conférences, interventions scolaires, BD… A 33 ans, Nota Bene multiplie les expériences ces dernières années.

Aujourd’hui je vous parle de ma vasectomie, comment ça s’est passé l’opération mais aussi les démarches que j’ai effectué. Bref, un sujet précieux ! Tous mes potes l’ont fait en anesthésie locale. Si certains considèrent l’opération comme réversible, mon conseil, c’est de partir du principe que ça ne l’est pas. Sachez également qu’il y a moyen de congeler ses spermatozoïdes par précaution »