“Notre pays a la chance d’avoir un melting-pot. Et la solution est en nous”, affirme la comédienne Aïssa Maïga

L’actrice est à l’origine du collectif d’actrices noires et métisses qui a publié “Noire n’est pas mon métier” en 2018, et a coréalisé le documentaire “Regard noir”. Elle s’exprime sur la diversité que présente la population en France… 

“Le discours qu’on a eu avec toutes ces actrices sublimes du livre Noire n’est pas mon métier[éd. Seuil, 2018 ] et le discours qu’on a poursuivi à travers ce film [le documentaire Regard noir, coréalisé avec Isabelle Simeoni, mars 2021], c’est vraiment un discours d’ouverture”, affirme la comédienne Aïssa Maïga sur le plateau du magazine “20h30 le dimanche” (replay) sur France 2.

“C’est vraiment un discours qui est fait pour dire que notre pays a la chance, avec comme point de départ une histoire assez difficile, chargée de violence, une histoire lourde, un passif, une sorte de contentieux… il a la chance, à l’arrivée, aujourd’hui, d’avoir un melting-pot”, précise celle qui se bat notamment pour promouvoir l’égalité des femmes et des hommes ainsi que la diversité dans le cinéma et l’audiovisuel.

“C’est-à-dire une population avec des religions, des croyances, des langues, des cultures, des identités différentes et mélangées. Et quand vous me demandez où se trouve la solution, dit-elle au journaliste Laurent Delahousse qui l’interroge sur les perspectives, j’ai envie de vous dire : elle est en nous.”

“Aller dans d’autres pays comme les Etats-Unis et le Brésil, c’était intéressant parce qu’on se rend compte que, culturellement, les sociétés diffèrent et les solutions diffèrent aussi. Et en France, c’est à nous de trouver ce qui nous convient pour mettre un coup d’accélérateur”, estime Aïssa Maïga.