Numéro d’alerte pour migrants en détresse

Les candidats à l’exil qui se trouvent en difficulté sur leur embarcation peuvent directement contacter les bénévoles d’Alarm Phone, de jour comme de nuit, 7 jours sur 7, au +33486517161.

Cette ligne téléphonique d’urgence relaye les messages de détresse auprès des autorités (françaises, italiennes ou autres) afin de déclencher une opération de sauvetage, si cela est nécessaire. Il est d’ailleurs demandé aux migrants d’appeler ce numéro dans l’éventualité où les garde-côtes ne répondraient pas. En ligne, l’opérateur de l’association pose toute une série de questions aidant à la localisation du bateau. Position GPS, points de départ et d’arrivée, nombre de personnes à bord, présence de blessés, repères visuels… Autant d’informations précieuses qui permette de retrouver l’embarcation le plus rapidement possible. 

Plus de 3.500 appels reçus et 160 migrants sauvés début avril

Si les autorités tardent à intervenir, les volontaires d’Alarm Phone alertent les bateaux marchands, médias et responsables politiques. Depuis la création de la ligne, plus de 3500 appels ont déjà été traités pour secourir des migrants, en route vers l’Europe depuis le continent Africain.

Le samedi 3 avril dernier, la ligne Alarm Phone a permis le sauvetage de 160 personnes réparties dans deux bateaux. Ils sont restés en mer sans assistance pendant trois jours avant d’être sauvés et emmenés vers l’île italienne de Lampedusa. Un troisième bateau transportant une centaine de personnes, signalé ce même jour, n’a pas pu être retrouvé.

Plus de 1.200 clandestins ont péri l’année dernière en tentant de gagner l’Europe en traversant la Méditerranée, d’après l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Depuis janvier dernier, 300 personnes sont mortes ou portées disparues au cours de ces traversées.  

CNews