Ollioules (83) : Le projet de renommer un collège au nom de “Samuel Paty” se heurte à l’hostilité des enseignants, des parents et des élèves

Le maire LR d’Ollioules (Var) voulait donner le nom de Samuel Paty au collège “Les Eucalyptus” situé sur sa commune. La délibération devait être présentée ce samedi au conseil municipal mais elle a été retirée. Enseignants, parents et élèves du collège sont, à une large majorité, contre cette idée.

Il n’y aura pas de “collège Samuel Paty” à Ollioules. La question devait être débattue ce samedi 30 janvier en conseil municipal mais la délibération ne figure plus à l’ordre du jour. Enseignants, parents et élèves du collège Les Eucalyptus se sont en effet prononcés contre cette idée. Robert Beneventi, maire LR d’Ollioules, assure que sa commune rendra hommage d’une autre façon au professeur d’histoire-géographie décapité le 16 octobre dernier après avoir montré des caricatures de Mahomet.

Un symbole fort de la République

“Je voulais rendre hommage à ce professeur tué dans des conditions horribles. C’est pour moi un symbole fort de la République. À Ollioules, nous avons la place Jean-Jaurès, lui aussi assassiné, nous avons la rue Gabriel-Péri, assassiné par les nazis. Donc pour moi, c’était naturel et évident de saluer la mémoire de Samuel Paty”, explique l’élu. Après avoir obtenu l’accord de la famille de l’enseignant et du Conseil départemental du Var, le maire voulait donc rebaptiser le collège Les Eucalyptus du nom du professeur. 

Sondage interne

Mais, consultés par un sondage interne organisé via le site Pronote, 100% des professeurs, 89% des parents et 69% des élèves se sont opposés au projet du maire. Sandra Olivier, professeur de mathématiques et représentante SNES,  prend la parole au nom des enseignants : “Bien évidemment que nous voulons rendre hommage à notre collègue, mais pas comme ça. Organiser une cérémonie tous les ans à la date anniversaire, c’est évident, mais renommer le collège du nom de Samuel Paty, ce n’est pas selon nous une bonne idée.” 

L’enseignante poursuit : “Cela fait de nous des cibles alors que nous n’en avons pas besoin. C’est prendre un risque qui peut être évité. Ensuite, c’est un peu dommage de porter un nom qui n’a pas de lien avec notre commune. Et enfin, dernier argument, il y a quelques mois, la rue où se situe le collège a été rebaptisée “rue du Colonel Arnaud Beltrame”, cela fait beaucoup d’hommages autour de ce collège, ça rend les choses tristes pour un établissement qui accueille des enfants.” 

Un autre hommage sera rendu

Dans une volonté d’apaisement, le maire a donc retiré la délibération : “Je ne leur en veux pas car c’est l’état d’esprit général de notre pays. C’est la pusillanimité qui règne aujourd’hui et c’est préoccupant. On ne s’en rend pas compte mais nous sommes en train de nous coucher et de laisser filer les valeurs de la République. Il faut se redresser et défendre ces valeurs.” poursuit le maire. Robert Beneventi réfléchit à la façon dont Ollioules va pouvoir rendre hommage à Samuel Paty : “Il y aura un hommage. J’y tiens. Je le dois à sa mémoire, à ses parents et aux Ollioulais.”

France Bleu