On veut faire taire les victimes

“Rassemblement pour les victimes” : quand s’arrêtera l’horreur ?

Notre rassemblement pour toutes les victimes, prévu de longue date, a eu lieu ce jeudi 20. Il a réuni près de 4 000 personnes et s’est déroulé dans une immense dignité, sans aucun incident.

Pourtant, toute la semaine, une partie de la presse l’a calomnié et des manœuvres politiciennes l’ont abîmé.

Depuis le début de cette affaire, l’Institut pour la Justice est toujours resté droit dans ses bottes :

Le rassemblement de ce jeudi était un hommage à toutes les victimes de l’insécurité et des défaillances de l’État. Dans le contexte de l’assassinat de la petite Lola, il prenait évidemment une teneur encore plus grave.

Aucune personnalité politique n’a été autorisée à s’approcher de la tribune, comme c’était prévu depuis le début. Les personnes qui ont parlé sont des victimes et des experts reconnus, indépendants et intègres.

Plusieurs victimes ont tenu à s’exprimer dans une vidéo que nous avons diffusée en exclusivité.

La voici en intégralité. Elle est extrêmement forte. Autour de moi, j’ai vu près d’une dizaine de personnes la larme à l’œil (moi y compris).

JE VISIONNE LES TÉMOIGNAGES

Je vous demande de la partager le plus possible. Sur Twitter, sur Facebook, par transfert de cet email. C’est extrêmement important.

Ce rassemblement et les victimes qui y sont intervenues sont calomniés par la presse en ce moment-même. Il faut rétablir la vérité le plus rapidement possible.

Je serai moi-même en direct dans l’émission d’André Bercoff sur SudRadio aujourd’hui à 12:30.

Je vous demande donc en urgence de rétablir la vérité en partageant cette vidéo le plus possible.

Merci infiniment pour votre soutien.

C’est une certitude, nous avons fait quelque chose de bien ce jeudi 20 octobre. N’en déplaise au monde médiatico-politique.

Car notre seul combat est pour les victimes.

Avec tout mon dévouement,

Pierre-Marie Sève de l'IPJ
 Pierre-Marie Sève
Directeur de l’Institut pour la Justice