Opposés aux rodéos sauvages, des motards demandent un cadre légal à leur discipline

Temps de lecture : < 1 minute

Alors que les rodéos sauvages ont bondi de 15% pendant le confinement, ce groupe de motards du Val-de-Marne cherche à faire bouger les choses. Ils demandent à la ministre des Sports la reconnaissance de leur discipline et la création d’infrastructures appropriées.

4 Commentaires

  1. Ta discipline c’est simple, on l’autorise à partir du moment ou tu finis dans un pilone espèce de merde sur patte.

  2. C’est tout simple, achetez vous des terrains, vous serez chez vous, vous ferez ce que vous voudrez*.

    C’est bon le cinéma, leurs géniteurs chialaient pour avoir des salles, y faut des salles, on n’a pas de salles pour les d’jeun’s, si pir ça qu’on fi li counes.

    * ou pas, les escrolos c’est pas leur tasse de thé les deux temps en folie sans filtre, enfin normalement, parce que quand c’est la Clio de Maurice qui part bosser avant le premier train c’est sale qu’ils disent, alors vos jouets…

Les commentaires sont fermés.