Paris : En pleine représentation devant le Sacré-Cœur, une cantatrice est arrêtée par la police pour “tapage diurne”

Une chanteuse lyrique a été arrêtée par des policiers près de la basilique du Sacré-Cœur, à Paris, alors qu’elle était en pleine représentation samedi 30 juillet 2022. Une verbalisation pour tapage diurne aurait été prononcée à son encontre, une première pour l’artiste.

Veronica Antonelli, une chanteuse lyrique qui se produit dans l’espace public à Paris, assure avoir été récemment verbalisée par la police pour tapage diurne. Les faits se sont déroulés samedi 30 juillet 2022 alors que l’artiste chantait près de la basilique du Sacré-Cœur, dans le quartier de Montmartre.

L’artiste se produit régulièrement autour de la basilique du Sacré-Cœur depuis 2014 et n’avait jamais été interpellée jusque-là.

La chanteuse propose depuis 2014 une visite culturelle et musicale du quartier, au cours de laquelle elle chante à plusieurs reprises. “C’est la première fois que ça arrive”, s’étonne Veronica Antonelli dans une vidéo tournée par un témoin, dans laquelle on aperçoit les deux policiers expliquant qu’il est interdit de chanter près d’un monument en France.

La chanteuse et ses amis “traités comme des malfrats”

Lors de sa verbalisation, la chanteuse qui se trouvait avec des proches assure avoir été traitée avec rudesse par un des deux agents. “Il m’a demandé mes papiers mais je ne les avais pas sur moi, raconte Veronica Antonelli. Il m’a dit que je resterai au poste le temps qu’il faudra et que c’était lui le chef.”

Malgré la présentation de sa carte professionnelle, l’artiste se souvient d’un policier “agressif, dans un rapport de force et de domination” et qui “nous a traités comme des malfrats”. Mais les choses n’en resteront pas là. Veronica Antonelli a déjà écrit aux ministères de la Culture et de l’Intérieur pour avoir des explications sur cette intervention incompréhensible à ses yeux.

Actu Paris