Paris : Face aux restrictions de liberté, des sportifs bravent le couvre-feu pour se maintenir en forme

Le sport pour mettre KO la maladie, une idée que beaucoup de Français partagent.

Couvre-feu oblige, c’est un pont parisien qui fait office de salle de sport. A l’abri des regards et des contrôle de police ils enchaînent directs et uppercuts. Après 18 heures, ils encourent chacun une amende de 135 euros pour avoir bravé le couvre-feu, mais pas de quoi dissuader ces accros au sport.

Le sport permet de rester en bonne santé, de stimuler les défenses immunitaires, c’est bon pour le corps et l’esprit, tout simplement.”