Paris : Un homme en garde à vue pour avoir diffusé la photo d’une des victimes décapitée de Nice

Temps de lecture : < 1 minute

Un homme a été placé en garde à vue vendredi 30 octobre pour avoir mis en ligne la photo d’une des trois victimes de l’attaque mortelle dans la basilique de Nice, a indiqué le parquet de Paris, qui a ouvert une enquête. Il est soupçonné d’être à l’origine de la publication de la photo sur un forum du site internet Jeuxvideo.com, selon une source proche du dossier.

Le suspect est interrogé depuis vendredi en fin d’après-midi dans les locaux de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), a précisé le parquet, sans donner de détails sur son profil. Une enquête a été ouverte pour «diffusion de message à caractère violent», a ajouté le parquet.

La photo de la femme âgée de 60 ans, qui a subi un profond égorgement, proche de la décapitation, a été diffusée sur les réseaux sociaux et sur plusieurs sites internet. La plateforme Pharos, chargée de détecter les contenus en ligne illicites, a signalé plusieurs diffusions de ce cliché macabre. […]

Le Figaro

4 Commentaires

  1. C’est dingue de voir comment l’administration “Française” n’a rien d’autre à foutre que d’inventer des acronymes…
    Pour les slogans et logos là, ils sont bons.

  2. Non mais franchement, vous imaginez, ça pourrait entamer notre vivre ensemble, c’est inexcusable. Je propose la peine de mort républicaine.

  3. Personne n’ayant été décapité à Nice, selon les informations autorisées, qu’est il donc reproché à ce jeune homme? Crime de fake news?

    ps: je connais plein de sites qui ont coupé l’up d’images plutôt que de modérer.

  4. « diffusion de message à caractère violent »

    Non, ce qui est violent, c’est la décapitation du fait du sale arabe, fdp de magiscrottes, législacrottes et exécucrottes.

Les commentaires sont fermés.